en
en
1 min.
Comment réussir son marketing par courriel avec la loi C-28
1L’art de la gestion de projet2Un projet à succès commence par une bonne gouvernance3Cascade, agilité, demandes de changement?

Comment réussir son marketing par courriel avec la loi C-28

  • Niveau Technique
Adviso

La SociéTIC de l’Estrie nous a invité à présenter une conférence sur le marketing par courriel dans un contexte où la loi C-28 (loi canadienne anti-pourriel qui est très bien expliquée dans cet article) sera en vigueur le 1er juillet 2017.

 

J’y ai présenté les bases de bonnes pratiques pour réussir ses envois de courriel (segmentation, personnalisation, automatisation) en plus de tenter de démystifier les multiples conditions de la loi.  À la suite de ma conférence, j’ai constaté que les marketeurs sont tous sur le qui-vive ne sachant pas comment se conformer ou bien comment obtenir le consentement explicite de leurs clients. J’ai entendu ou vu plusieurs gestes d’improvisation ou de panique qui se sont résultés en un grand élagage de la base de données clients sans bonne raison. Chers collègues, n’oubliez pas que vous avez encore 3 ans pour vous conformer. Voici donc 3 inspirations simples qui pourraient être plus efficaces qu’une simple demande bête de demande de consentement explicite.

  1. Dans chaque envoi, ajoutez un appel à l’action demandant à l’utilisateur de mettre à jour ses préférences selon les règles. Vous pourriez même ajouter la mise à jour à vos pages de destination.
  2. Jumelez une promotion accessible sur le site à votre envoi. Une fois arrivé à la page, demandez le courriel de la personne en l’informant la nature des futurs envois.
  3. Offrez une étude exclusive ou tout autre rapport sur vos plateformes sociales. Demandez les informations contact et proposez l’abonnement selon les nouvelles règles.

N’oubliez surtout pas qu’un consentement explicite doit contenir le nom de l’expéditeur, la nature des messages qui seront envoyés et vous devez mentionner qu’il est possible de retirer son consentement à tout moment.

 

 

J’ai aussi été interviewé par Rémy Perras du Podcast Au Microphone. Nos propos résument bien la conférence.

Vous pouvez aussi télécharger la conférence pour la lire en format papier sur le coin du feu. Sur ce, restez forts.

Participez à la discussion