Qu’est-ce qu’un « bon client »?