BLOGUE

Recherche utilisateur : une préparation au top pour des insights de feu

par
   

C’est admis, l’expérience utilisateur, on en parle (beaucoup), et on veut en faire (évidemment). Si vous avez lu l’article de mon collègue Pierre-Olivier vous savez en plus que « l’algorithme de Google serait de plus en plus apte à discerner si l’utilisateur est satisfait ou non ». Et pour ça il faut les connaître, ces utilisateurs, leur parler, rentrer dans leur tête en somme...

Alors on retrousse nos petites manches et on fait de la recherche!

LIRE LA SUITE

 

Parlez-vous la même langue que vos clients ?

par
   

Le bilinguisme gagne du terrain au Canada : selon les données du recensement 2016, 18 % des Canadiens maîtrisent les 2 langues officielles (anglais et français). Mais il reste donc encore plus de 8 habitants sur 10 qui ne parlent qu’un seul de ces 2 langages. De ce fait, il est important de s’assurer que vous vous adressiez à vos clients dans la bonne langue, afin qu’ils puissent vous comprendre.

LIRE LA SUITE

 

5 façons d’utiliser les lead ads pour maximiser vos leads !

par
   

Vous cherchez à augmenter vos leads? Vous croyez avoir tout essayé? Avez-vous déjà testé les lead ads sur Facebook?

Bien que les lead ads ont été lancé à la fin de 2015, nous ne commençons qu’à voir le plein potentiel de cette tactique. En plus de générer des leads, cette tactique permet d’amasser des audiences d’utilisateurs hautement qualifiés.

Mais comment fonctionne les lead ads? À première vue, il s’agit d’une publicité Facebook comme toutes les autres. C’est lorsque vous cliquez sur l’annonce que cela devient intéressant !

LIRE LA SUITE

 

Digital Summit Portland: Remettre le client de l’avant dans sa stratégie numérique

par
   

J’ai dernièrement eu la chance d’assister au Digital Summit de Portland afin d’en apprendre davantage sur les dernières tendances en marketing numérique. Cette conférence de deux jours traitait de multiples sujets tels l’optimisation de sa stratégie numérique en général, la différenciation et la personnalisation de son contenu numérique ou encore l’utilisation du mobile et de la donnée afin d’accroître la notoriété de sa marque. Un moment idéal afin de prendre du recul par rapport à ce que nous faisons au quotidien en tant que marketeurs. Voici un résumé des éléments clés retenus lors de mon passage dans la City of Roses.

LIRE LA SUITE

 

L’obsession du bottom line tue votre marque

   

C’est une réalité ; de plus en plus de dollars historiquement attribués au marketing traditionnel sont maintenant distribués au marketing numérique. Le numérique nous permet de belles choses en matière de mesure de performance. Nous connaissons plus que jamais le retour sur investissement de nos différentes actions. Ont-elles un réel impact ? Générons-nous plus de revenus ?

Personne n’est contre la vertu, mais il y a les risques d’aller dans l’extrême. La meilleure manière de tuer votre marque est sans doute d’évaluer si chaque dollar investi a une incidence directe sur les retombées monétaires de votre entreprise.

LIRE LA SUITE

 

Le data au service du marketing automation

par
   

Le marketing automation tend à se démocratiser alors que l’on voit de plus en plus d’entreprises québécoises se doter de tels outils. Dans la courbe d’apprentissage des plateformes d’automation vient à un certain moment l’habileté d’appliquer une saine gestion des données pour que celles-ci soient utilisées adéquatement. C’est de cette façon que les entreprises réussissent à vraiment soutirer toute la valeur de leurs efforts d’automatisation marketing.

Je discute aujourd’hui de quelques sujets liés au marketing automation et au data. À l’ère du Big Data et de tous ces buzzwords, un concept trop souvent sous-estimé est l’importance d’avoir des données pertinentes sur lesquelles on peut prendre action plutôt que simplement avoir une quantité de données. C’est avec l’idée que la qualité est plus importante que la quantité en contexte d’automatisation marketing, qu’il devient important de capter les bonnes données et de les centraliser pour pouvoir créer de bons déclencheurs.

LIRE LA SUITE

 

Le moyen le plus sûr de bien choisir votre plateforme de marketing automation

par
   

C’est généralement lorsque vient le temps de choisir sa plateforme de marketing automation que le casse-tête commence. Dois-je faire confiance les yeux fermés aux outils qui font le plus de bruit, comme Hubspot ou Marketo? Dois-je plutôt miser sur les gros joueurs historiques, à l’image d’Eloqua ou Pardot? Ou au contraire, commencer par de prometteurs challengers comme ActiveCampaign ou Autopilot?

Et bien, ça dépend! Ce n’est pas ce que vous attendiez, n’est-ce pas? Attendez, ça va s’éclaircir...

LIRE LA SUITE

 

20 automatisations marketing que vous pourriez mettre en place dès demain

par
   

Ça fait plusieurs fois qu’on vous parle de marketing automation sur ce blogue, et pourtant on ne vous avait encore jamais montré à quoi ça ressemble en pratique. Alors on se rattrape aujourd’hui, en vous présentant de nombreuses automatisations que nous avons mises en place ces derniers mois. Inspirez-vous de ces « workflows » pour automatiser votre marketing, augmenter votre efficience et faire croître vos revenus plus rapidement.

LIRE LA SUITE

 

Est-ce que l’intelligence artificielle peut remplacer les spécialistes ?

   

La série Secret Weapons tire à sa fin avec ce dernier article. À ce point-ci, vous devez vous demander; pourquoi nous avoir présenté ces outils?

La réponse est simple :

Transparence = Transfert de connaissances

Transfert de connaissances = Croissance du marché

N’importe qui peut avoir une idée à un million de dollars, mais seuls quelques un peuvent réellement la mettre en place et c’est pour cela que nous sommes allés au-delà du cadre conceptuel pour démarrer la discussion sur le sujet dans l’industrie.

LIRE LA SUITE

 

Notoriété : Quelles méthodes et procédures pour la mesurer ?

par
   

Dans le monde numérique, chaque action ou presque laisse des traces ; ce constat a radicalement changé le dilemme des analyses marketing : si par le passé, les données étaient peu nombreuses et imprécises, aujourd’hui, le raz de marée d’informations plus ou moins structurées accessible via les outils de mesure les plus communs change la donne, le mantra n’étant plus le manque de données, mais une organisation qui permet de les comprendre et de les mettre en contexte.

LIRE LA SUITE

 

Qu’est-ce qu’un « bon client »?

par
   

Il y a deux ans, je cherchais à élargir mon domaine de compétences et à travailler sur une plus grande variété de projets. C’est ce qui m’a amenée à un poste de directeur de comptes chez Adviso, un changement pour moi qui travaillais de façon autonome sur des projets de planification stratégique très précis. La principale tâche d’un directeur de comptes est de représenter ses clients à l’interne, pour s’assurer que les éléments de production et les résultats du projet correspondent aux attentes du client, à sa vision stratégique, à ses objectifs d’affaires et au contexte organisationnel. Ceci implique de guider les équipes internes et de fournir aux spécialistes multidisciplinaires qui les composent l’information dont ils ont besoin pour mener à bien cette mission.  Au fond, je chevauche désormais la ligne qui sépare le client et l’agence, et cette nouvelle réalité me fait voir les choses d’un tout nouveau point de vue.

LIRE LA SUITE

 

Pourquoi Adviso ne considère plus le link-building comme une stratégie en soi

par
   

Aujourd’hui, un référencement naturel durable ne peut pas se bâtir sur des liens artificiels. Pour augmenter la visibilité organique de son site web et la conserver sur le long terme, mieux vaut opter pour des stratégies d'acquisition de popularité pertinentes et ciblées. Chez Adviso, on préférera donc réfléchir en termes de stratégie de contenu dans sa globalité plutôt qu’en termes de stratégie de link-building.

LIRE LA SUITE

 

Comment miser avec une efficacité maximale : la méthode Go Play in Traffic

   

Selon des rapports internes chez Adviso, 54.3% de nos clients en devenir n’ont aucune règle d’enchère définie, et ce même en incluant la stratégie d’enchère “maximiser les clics”.

Ceci est inquiétant, mais pas entièrement surprenant.

À travers des conférences, des présentations et des ateliers, nous devons continuellement expliquer l’importance de comprendre l’enchère aux gestionnaires de comptes. Habituellement, nous définissions leur stratégie comme étant la stratégie d’enchère “wild ass guess”. Soit, celle où on ne sait pas trop, mais on a mis un prix sensiblement raisonnable.

Un encan publicitaire comprendra toujours une partie imprévisible : ceci est intégral au processus d’enchère. Cependant, en ajoutant une pincée de science dans le processus, il est possible de miser avec du SWAG (“scientific wild ass guess”).

LIRE LA SUITE

 

S’outiller pour prévenir sa présence publicitaire sur les sites haineux

par
   

Depuis quelques années, nous assistons à une forte croissance du nombre de groupes extrémistes dans le monde. Selon l’organisme Southern Poverty Law Center, qui étudie et recense les groupes extrémistes aux États-Unis, il existe plus de 1 600 groupes actifs en 2017 et ce nombre ne fait qu’augmenter. Ces groupes, qui n’hésitent pas à promouvoir leur idéologie par le biais de leur site web ou encore via les médias sociaux, profitent de ces plateformes afin de diffuser leur contenu tout en générant des revenus grâce aux bannières publicitaires visibles sur leur site.

Ce phénomène a causé plusieurs maux de tête à plusieurs annonceurs qui ont involontairement diffusé des publicités sur ces sites. Voici quelques explications sur ce phénomène ainsi que des outils pour contrer sa présence publicitaire sur ces sites.

LIRE LA SUITE