BLOGUE

12 Trucs simples pour réussir un concours

par
   

Après une cinquantaine de concours, j'ai pris en notes une liste de choses à faire et à ne pas faire. Voici quelques trucs qui vous permettront de réussir votre concours. Cet article vise tous types de concours, mais avec quelques conseils uniquement pour les concours Facebook. Je me doute que plusieurs de ces trucs peuvent vous apparaître comme étant simples, mais je préfère voir toute la base ensemble pour permettre à tous de faire de beaux concours.

Bien sûr, vous pourriez me dire que pour votre situation, certains trucs ne s'appliquent pas. Il faut être conscient qu'il y aura toujours un « ça dépend » à se poser après le conseil et que rien n'est absolu.

Dans un premier temps, vous pourrez lire mes conseils sur quoi, ensuite sur quoi ne pas faire et je finierai avec des conseils généraux.

LIRE LA SUITE

 

Sommet Google Analytics 2014: Quelles sont les nouveautés ?

par
   

ga_summit

Adviso et tous les autres partenaires certifiés Google Analytics ont été invités à San Francisco pour assister au sommet annuel qui a eu lieu les 28 et 29 mai 2014. Le thème de ce sommet était : "Data in Action". Ce thème reflète très bien une continuation des derniers efforts de Google, depuis l’annonce d’Universal Analytics, à vouloir transformer Google Analytics en un outil capable de traiter des données de différentes sources rapidement, afin de pouvoir avoir une vue de 360 degrés  sur les usagers d’un site web ou d’une application.

Alors quelles sont les dernières annonces? Les voici:

1) Enhanced Ecommerce

2) Importation de données

3) Groupes de canaux unifiés

4) Custom tables

5) Intégration avec la plateforme DoubleClick Digital Marketing

6) 4 nouvelles APIs

 
 

1) Refonte du commerce électronique dans Google Analytics (Enhanced Commerce)

La mise à jour des rapports du commerce électronique dans Google Analytics est probablement la plus grande annonce de ce sommet. Depuis la création de ces rapports, le suivi des achats en ligne, a toujours été fait sur la dernière page de l’entonnoir d’achat uniquement. Les seules données disponibles étaient à propos d’un achat : le nom du produit, le nombre de transactions, le prix, la catégorie, la quantité, les taxes, les frais de livraison, et autres. Le problème avec cette façon est qu’il fallait absolument qu’une transaction ait lieu pour analyser la performance d’un site d’achat en ligne. A moins d’avoir recours à une configuration avancée et compliquée qui inclut l’usage d’événements ou de pages vues virtuelles, il était impossible de mesurer l’entonnoir d’achat pour les visiteurs qui ne convertissent pas. En moyenne, 67.91% des visiteurs qui ajoutent un produit dans le panier, finissent par l’abandonner. On peut donc dire qu’avec les rapports du commerce électronique actuels, Google Analytics ne nous informerait même pas si 7 visiteurs sur 10 (à peu près) remplissaient le panier, et quittaient un site sans rien acheter.

enhanced_ecommerce

Avec Enhanced Commerce, qui va fonctionner avec Universal Analytics uniquement, il sera désormais possible de mesurer le nombre de visiteurs qui voit un produit, combien l’ajoutent dans un panier, combien passent à la caisse, combien décident d’ajouter des produits complémentaires (related products) pendant qu’ils sont à la caisse, et combien font un achat confirmé. Tel que vous pouvez le voir dans l’image ci-dessus, nous allons avoir droit à un nouvel entonnoir pour suivre nos visiteurs à chaque étape. La différence entre cet entonnoir et l’ancien, est que l’ancien était non-seulement moins informatif, mais il requérait qu’au moins une transaction (ou plutôt un objectif) ait eu lieu pour fonctionner. Les autres nouveautés importantes à ce sujet sont les suivantes :

  • Remboursements: il sera possible d’importer des remboursements sur des achats en ligne antérieurs, et Google Analytics va faire la réconciliation automatiquement (en utilisant le ‘transaction id’) afin de fermer la boucle.
  • Segments & Remarketing: en se basant sur les activités des visiteurs d’un site d’achat en ligne, il sera possible de créer des segments qui pourront être exploités dans une liste de Remarketing. Par exemple, vous pourrez créer un segment sur les visiteurs qui ont rempli le panier avec un produit spécifique sans rien acheter, qui utilisent une tablette, et les ajouter dans une liste de Remarketing. Notez que vous pourrez appliquer ces segments dans tout autre rapport également.
  • Importation de données: comme avec Google Merchant Center, il sera possible d’importer manuellement (avec un fichier csv par exemple) une liste détaillée de vos produits vendus en ligne directement dans l’interface de Google Analytics. Les avantages est que vous pourrez importer des dimensions uniques à votre magasin en ligne, et avoir l’option de modifier les noms et/ou les prix de vos produits ultérieurement. Ces modifications seront mises à jour dans vos rapports de Google Analytics automatiquement.
  • Intégration avec Google Tag Manager: oui, vous serez en mesurer de configurer ces nouvelles fonctionnalités du commerce électronique à travers Google Tag Manager. Dans les prochaines semaines, vous devriez voir apparaître "Ecommerce Features (beta)" sous la section "More settings" d’une balise GTM.

Enhanced Commerce sera disponible dans tous les comptes Google Analytics (standard et premium) dans les prochaines semaines. Pour les intéressés, Analytics Academy a même créé ce cours spécial sur ce sujet.

 

2) Importation de données

Google Analytics a également élargi les fonctionnalités liées à importation des données. L’importation de données n’est rien de nouveau, depuis plus d’un an, il est possible d’importer des données du coût des campagnes Bing/Yahoo par exemple. Voici la dernière liste des nouveaux types d’ensemble de données que vous pourrez importer :

  • Données de coût : Importer des données des campagnes marketing non-Google afin de calculer le ROI directement dans Google Analytics. Ce type est déjà disponible dans la majorité des comptes.
  • Données relatives aux utilisateurs : Importer les données relatives aux utilisateurs telles que le segment de clientèle, la valeur du client ou le mois de renouvèlement du contrat. La disponibilité de ce type d’ensemble de données est disponible qu’avec Universal Analytics, et devrait apparaître dans tous les comptes au courant des prochains mois. Notez aussi qu’il est toujours interdit d’importer des données personnelles avec ce type.
  • Données relatives aux produits: Importer des métadonnées produit telles que la marque, la catégorie, la variante ou des données personnalisées sur les produits. La disponibilité de ce type d’ensemble de données est disponible qu’avec Universal Analytics et Enhanced Ecommerce, et devrait apparaître dans tous les comptes au courant des prochains mois.
  • Données relatives aux campagnes : Importer les métadonnées de campagne telle que la source, le support, le contenu, le chemin du site référent ou les données de campagne personnalisées. La disponibilité de ce type d’ensemble de données est disponible qu’avec Universal Analytics, et devrait apparaître dans tous les comptes au courant des prochains mois.
  • Données relatives aux remboursements : Importer les données de remboursement pour les transactions en ligne (lire plus haut). La disponibilité de ce type d’ensemble de données est disponible qu’avec Universal Analytics, et devrait apparaître dans tous les comptes au courant des prochains mois.
  • Données relatives au contenu : Importer les métadonnées de contenu telles que l’article, l’auteur ou la catégorie. La disponibilité de ce type d’ensemble de données est disponible qu’avec Universal Analytics, et devrait apparaître dans tous les comptes au courant des prochains mois.
  • Données personnalisées : Créer un ensemble de données personnalisé pour importer des données à vos besoins spécifiques, et qui ne fait pas partie des types mentionnés ci-dessus.

 

3) Groupes de canaux unifiés

Vous avez peut-être déjà remarqué l’option qui vous permet de définir et de modifier le groupe de canaux (direct, organique, social) qui vient par défaut, et qui se trouve sous la colonne "Vue" dans votre compte Google Analytics. Vous devez aussi connaître le groupe de canaux "Entonnoirs multicanaux" qui se trouve dans les rapports des Entonnoirs Multicanaux. La nouvelle annonce à ce sujet, est que bientôt ces deux groupes de canaux seront unifiés, et pourront être personnalisés à un seul endroit. Le but est d’uniformiser les groupes de canaux dans les rapports d’Acquisition et des Entonnoirs Multicanaux.

 

4) Custom tables

L’échantillonnage des données dans les rapports standard ou personnalisés est l’un des plus gros inconvénients de Google Analytics. Nous rêvons tous du jour où nous n’aurons plus de données échantillonnées. Google est conscient de ce problème, et met les efforts nécessaires pour le résoudre au plus vite. En attendant, Google Analytics annonce "Custom Tables" pour ses clients Premium uniquement. Custom Tables va permettre la création d’une table de données non-échantillonnées (à partir de l’interface Google Analytics), avec une combinaison de métriques et dimensions limitée. Par la suite, certains rapports personnalisés pourront tirer leurs données dans cette table beaucoup plus rapidement, et surtout sans aucun échantillonnage.

 

5) Intégration avec la plateforme DoubleClick Digital Marketing

L’une des nouveautés importantes est l’intégration de DoubleClick Campaign Manager et DoubleClick Bid Manager avec Google Analytics Premium uniquement. Le but derrière cette intégration est de permettre aux annonceurs qui ont des campagnes display sur la plateforme DoubleClick, d’avoir une vue plus globale sur l’influence que les campagnes display peuvent avoir sur les conversions et différents canaux. Par exemple, vous pourrez comparer l’impact sur les conversions entre les View-through et Click-through de vos campagnes dans Google Analytics Premium. Et tel que c’est déjà le cas avec Google Adwords, l’auto-tagging des campagnes display sera bientôt possible entre DoubleClick et Google Analytics Premium; plus besoin d’ajouter des paramètres de campagne personnalisés à vos URLs manuellement. Pour finir, il sera aussi possible de partager des listes de Remarketing avec DoubleClick, comme avec Adwords, à partir d’une propriété Google Analytics Premium.

 

6) 4 nouvelles APIs

Pour ceux d’entre vous qui détestent faire des tâches répétitives, sachez que Google Analytics va offrir 4 nouvelles APIs pour vous permettre de sauver du temps et d’augmenter votre productivité. Ces nouvelles APIs sont les suivantes :

1)      Provisioning API : permet de créer des nouveaux comptes GA programmatiquement. En ce moment, cette API est disponible sous invitation.

2)      Management API (Adwords Links) : permet de créer, modifier, ou supprimer des liens entre des comptes Google Adwords et des propriétés/vues Google Analytics avec quelques lignes de code.

3)      Management  API (Filters): permet de créer, modifier, ou supprimer des filtres dans une ou plusieurs vues Google Analytics en quelques secondes. C’est très fréquent de devoir créer les mêmes filtres dans plusieurs comptes différents, alors j’imagine que cette API sera accueillie à bras ouverts.

4)      Embed API : permet de créer et d’intégrer des tableaux de bord Google Analytics dans n’importe quel site ou page web en quelques minutes. Cette API pourrait être très utile pour comparer des tableaux de bord de différentes propriétés/vues Google Analytics sur la même page web.

 

Conclusion

Le message que j’ai principalement retenu du GA Summit 2014, est que Google continue à mettre les efforts nécessaires pour boucler la boucle entre le online et le offline d’un point de vue marketing. Il y a plusieurs fonctionnalités qui sont encore confidentielles, mais je pense que celles mentionnées ci-dessus sont suffisantes pour vous permettre d’expérimenter petit à petit. Ne faites pas l’erreur de vouloir tout essayer simultanément. Saisissez plutôt l’occasion pour redéfinir vos objectifs d’affaires, et voyez comment vous pouvez les atteindre plus vite grâce à toutes ces nouvelles fonctionnalités.

À votre tour. Que pensez-vous de toutes ces nouveautés? Y a-t-il une fonctionnalité en particulier sur laquelle vous aimeriez que nous élaborions dans un autre billet? Merci de répondre en commentaires.

 

#Sondage : Est-ce que les professionnels du marketing ont un comportement différent sur les médias sociaux?

par
   

Ce sondage a pour but de vérifier si les professionnels du marketing ont une vue différente des médias sociaux en comparaison des personnes qui n’ont pas de lien avec le monde des communications et marketing. Il est certain que notre comportement est différent, mais dans quelle mesure. C’est ce que nous essayerons de trouver!

Ça prend 1 minute à remplir.

Ce sondage est basé sur une étude similaire faite à Seattle.

remplir

 

19 outils pratiques et gratuits pour les médias sociaux

par
   

Voici une liste d'outils pratiques et gratuits pour les médias sociaux. Je ne les utilise pas tous personnellement, mais on ne sait jamais quand l'un d'eux pourra être pratique dans un cas particulier. Ils sont classés dans trois grandes catégories : outils de veille, outils de publications et outils de gestion de comptes.

J'essayerai de vous vendre chaque outil en une phrase. Il existe beaucoup d'outils pour les médias sociaux, j'ai décidé de me concentrer sur les gratuits.

LIRE LA SUITE

 

La Coupe Stanley enflamme les réseaux sociaux : Comment les marques ont surfé sur l’évènement

par
   

Ces derniers jours ont été marqués par les matchs des séries de la Coupe Stanley. Face aux belles (ou moins belles) performances des Canadiens de Montréal, de nombreuses marques ont profité de l'occasion pour relayer l’événement sur leurs réseaux sociaux. Très vite, les différentes publications ont suscité beaucoup d'intérêts et d'engagement sur le web. Analysons de plus près comment  les différentes marques ont intégré les matchs des séries dans leurs stratégies de médias sociaux

Utiliser le ton de l'humour : une valeur sûre pour attirer l'attention et créer le buzz

Les publications humoristiques rencontrent toujours beaucoup de succès sur les médias sociaux, à condition que le contenu et le ton soient adaptés à la communauté en question. Un premier exemple de réussite est celui de la marque Natrel qui a su créer l'engouement auprès de ses fans suite à ses publications humoristiques autour de la série contre les Bruins de Boston.

Stéphane Renauld, directeur marketing national d'Agropur, division Natrel justifiait sur Infopresse la décision de la marque de continuer sur sa lancée en créant d'autres publications autour des matchs de séries du Canadiens : « Depuis la première ronde des séries, nous avons voulu faire sourire [nos fans] en exprimant notre enthousiasme pour l'équipe de façon très personnalisée et humoristique. Ces publications Facebook ont connu ici une grande popularité, car les gens en redemandaient! »

LIRE LA SUITE

 

4 applications pour gérer ses données sur le web et mettre de l’ordre sur vos présences sociales

par
   

Seriez-vous en mesure de dire combien d'applications ont accès à vos données personnelles via l'intermédiaire de sites et de plateformes sociales? Et que savez-vous exactement sur les followers de vos différents réseaux sociaux ?

Après la découverte d'une énorme faille de sécurité baptisée HeartBleed menaçant la sécurité de nombreux sites internet, mais surtout l'accès à nos données personnelles, vous avez surement été contraints de modifier tous vos mots de passe ou de faire un grand ménage dans vos applications et réseaux sociaux.

À travers cet article de blog, je vais vous faire un rappel des différentes applications disponibles et gratuites qui vous permettront de vous accompagner dans la gestion de vos données sur le web mais aussi de mettre de l'ordre dans vos présences sociales. LIRE LA SUITE

 

Longueurs de vos publications sur les médias sociaux; Tout est une question de taille !

par
   

Texte trop long ? Trop court ? Si mon tweet fait 110 caractères, aurais-je plus de retweets qu'avec 60 caractères? Vais-je plus facilement engager ma communauté avec un post Facebook plus court ? Comment puis-je être sûre d'avoir la bonne longueur de texte ?

La taille des publications a toujours engendré beaucoup d'idées reçues et de débats autour de la question : Faut-il privilégier des textes courts ou longs ? L'objectif recherché étant toujours l'optimisation du taux d'engagement des communautés.

Existe-t-il alors une longueur idéale de nos publications sur les réseaux sociaux ?

La réponse est Oui ! Une série d'études révélées par Buffer nous permettent d'y voir plus clair, et nous donnent les tendances. Découvrons plus en détails les résultats par réseau social.

LIRE LA SUITE

 

Adopting a content-first approach to a website redesign project

par
   

I often get asked by clients/potential clients whether their target launch date for their new website is realistic. As aggressive as these targets can be, they’re usually feasible from a supplier perspective as we are armed with strategies and tactics to deliver these projects on time, on spec and on budget. However, the reality is that project delays can happen for a plethora of reasons but the one that comes up the most often is related to website content. Indeed, the required time and resources for aggregating, evaluating, writing, editing, approving, translating and importing content for site launches is often underestimated and under-budgeted. Not to mention planning and managing these tasks!

LIRE LA SUITE