Pour en finir avec l’attribution «post-clic»