Pourquoi il est déjà temps de migrer vers GA4