en
en
2 min.
L’API de Google Analytics : libérez vos données
1L’art de la gestion de projet2Un projet à succès commence par une bonne gouvernance3Cascade, agilité, demandes de changement?

L’API de Google Analytics : libérez vos données

  • Niveau Technique

Les rapports proposés dans l’interface de Google Analytics satisfont à la vaste majorité de ses utilisateurs. Et pour cause, ils répondent à la plupart des interrogations que l’on peut avoir quant à la performance des contenus, des campagnes et du comportement des utilisateurs. Google Analytics permet également la création de tableaux de bord pour avoir une vue encore plus raffinée et personnalisée de ses données.

Mais peut-être avez-vous d’autres besoins qui ne sont pas comblés par l’interface classique. Si c’est le cas, rassurez-vous, car Google met à votre disposition la plupart des données de l’interface via un API simple et performant. Le même moteur de requêtes est utilisé pour la même efficacité.

Quels sont les raisons ou les avantages d’utiliser l’API Data Export de Google Analytics? Voici quelques exemples. Les captures d’écrans sont issues d’une application que nous avons développée.

Vos propres visualisations

Si vous êtes des passionnés de la visualisation des données ou si simplement vous croyez comme moi qu’une bonne visualisation permet d’améliorer la compréhension de phénomènes complexes, l’extraction des données par l’API vous permettra d’atteindre vos objectifs. Une fois la donnée brute extraite, reste à la combiner, la triturer et la présenter comme vous la voulez.

L’exemple le plus simple est l’affichage du trafic de votre site web pour tous les supports de trafic. Google Analytics permet cette visualisation, mais pour un nombre limité de supports. Avec l’extraction de vos données, cette contrainte n’existe plus!

Et pourquoi pas la visualisation de votre site web selon sa structure d’arborescence unique? C’est certainement un affichage extrêmement révélateur et irréalisable à partir de l’interface classique.

Visualiser les interactions sociales sur les contenus d’intérêt.

Si vous voulez pousser l’exercice un peu plus loin, vous avez la liberté de créer vos propres tableaux de bord et vos propres rapports. Centralisez-les (une application web peut-être), utilisez un vocabulaire propre à votre entreprise et les membres de votre organisation verront tout d’un coup ces données sous un tout autre œil.

D’autres exemples ici de visualisations et l’utilisation de l’API Google Chart.

L’apport d’autres sources de données

Google Analytics est un merveilleux outil d’analyse de vos données web, mais son mandat s’arrête là. Si vous voulez croiser vos données web avec d’autres sources de données provenant du département des finances ou du marketing, l’utilisation de l’API est pratique. Un exemple est le calcul du ROI de vos campagnes en ligne incluant les frais de gestion, de publicité hors ligne ou de call-tracking.

Une autre application de l’API est l’intégration de cibles chiffrées pour visualiser la performance de votre site web en relation avec les objectifs que vous vous êtes fixés. Enfin des rapports qui tiennent compte de votre réalité d’affaires!

D’autres applications

Quel qu’il soit, la force d’un rapport se résume à trois choses : son public cible, son contenu et son moment d’envoi. La solution qu’offre Google Analytics est l’envoi automatique de rapports par courriel, mais cette fonction connaît ses limites.

Avec Google Analytics, tous les usagers possèdent la même vue sur les données, que ce soit l’exécutif, le marketing, les TI ou les finances. L’API permet de faire tomber cette contrainte en assurant soi-même la gestion des usagers et cibler précisément ses destinataires. Le contenu est choisi en fonction des besoins d’affaires de ceux-ci et l’envoi peut être personnalisé.

Pour les plus audacieux, l’analyse statistique des données est une avenue attrayante. Elle permet d’appliquer de puissants outils d’analyse sur les données et d’obtenir des informations utiles et même parfois surprenantes. Les données web étant ce qu’elles sont (anonymes et imparfaites), il faut cependant savoir ce que l’on fait. Voici quelques applications de l’analyse statistique :

  • Quels items sont souvent achetés ensemble lors d’une même transaction?
  • Quels types de visiteurs se ressemblent et comment?
  • Étant donné les caractéristiques d’un groupe, quelle est la probabilité qu’il effectue tel type d’action?

Des logiciels comme R et SPSS (l’un gratuit l’autre payant) sont tout à fait adaptés pour ce genre de tâches.

Pour conclure, l’API de Google Analytics permet de vous concentrer sur les questions qui importent vraiment à votre organisation en vous permettant de forger vos propres indicateurs de performances. Il ouvre la voie à de meilleures décisions, plus d’opportunités saisies et une meilleure compréhension de l’usage de vos sites web. Si bien utilisé, il permet de mieux cibler vos activités d’optimisations et de laisser tomber les rapports avec peu d’information décisionnelle.

Ce sont vos données après tout, libérez-les!

Participez à la discussion