en
en
1 min.
Utiliser les moteurs de recherche pour votre « branding »
1L’art de la gestion de projet2Un projet à succès commence par une bonne gouvernance3Cascade, agilité, demandes de changement?

Utiliser les moteurs de recherche pour votre « branding »

  • Niveau Technique

Pour plusieurs entreprises, les moteurs de recherche sont la source de nombreuses ventes. Reste que peu de gens savent que ceux-ci peuvent non seulement générer des ventes en ligne ou en magasin, mais aussi influencer positivement la notoriété d’une marque. Cet article traite d’une nouvelle approche qui pourra transformer la stratégie internet de plusieurs : le « branding » par les moteurs de recherche. Laissons donc de côté les visiteurs ciblés, les ventes et le retour sur investissement (ROI) pour se concentrer sur l’influence qu’ont les moteurs de recherche sur la marque.

 

Lorsque nous regardons les chiffres (213 millions de recherches par jour aux États-Unis), il ne fait aucun doute que cet endroit est propice pour influencer des internautes. Néanmoins, il ne suffit pas d’être présent dans les moteurs pour réussir. Il faut, en effet, définir les nouveaux objectifs de votre campagne (dans ce cas le « branding ») et ainsi la retravailler pour en arriver à de bons résultats.

Concrètement, cela signifie de ne plus évaluer une campagne par les résultats directs seulement. Si votre objectif est de générer des ventes et que vous remarquez qu’un mot-clé offre des performances mitigées à cette fin, vous pourriez être tenté de retirer ce mot-clé de votre stratégie. Par contre, même si le ROI d’un mot-clé est faible, il se peut que son positionnement dans les premiers résultats ait une influence positive sur la marque et qu’il soit bénéfique de maintenir ce mot-clé actif.

À titre d’exemple, Sony a décidé d’utiliser 20% de son budget sur les engins de recherche en positionnement payant. lors d’une campagne pour ses ordinateurs portatifs Vaio dernièrement. L’objectif ? Créer un buzz autour du produit. Toutes les campagnes pointaient vers une seule et unique page qui misait sur le produit, mais qui ne comportait pas de réel appel à l’action pour favoriser la conversion des visiteurs. L’antithèse des pages de renvois (« landing pages ») traditionnelles.

Les résultats parlent d’eux-mêmes. Malgré des investissements cinq fois moins élevés dans la campagne sur les moteurs de recherche en comparaison aux bannières et autres affichages, la campagne sur les moteurs de recherche a généré plus de la moitié des clics vers la page de destination et 88% des ventes de produits à partir de cette page. La stratégie a donc été des plus efficaces.

Afin d’intégrer les moteurs de recherche dans une stratégie de « branding », il faut tout d’abord évaluer votre campagne et définir les mots-clés qui pourraient y être associés. Le nombre de mots-clés sera assurément plus grand que lors d’une campagne visant la conversion, notamment puisque des mots qui ne sont pas « rentables » seront utilisés. Par exemple, une entreprise réalisant une campagne sur la qualité de son service pourrait décider d’acheter des mots comme « garantie » ou « réparation ».

Au niveau de la publicité textuelle en soi, il faut utiliser des mots accrocheurs qui sont directement liés avec la campagne. La réutilisation de slogan et de mots utilisés dans les bannières ou dans une campagne traditionnelle est aussi de mise.

En terminant, il est important de rappeler qu’une telle stratégie ne s’adresse pas à tous les portefeuilles. En effet, une utilisation d’un nombre de mots-clés importants augmentent sensiblement les coûts.

 

Participez à la discussion