en
en
2 min.
Les nouvelles réactions Facebook vont-elles faire changer la stratégie sociale de votre marque?
1L’art de la gestion de projet2Un projet à succès commence par une bonne gouvernance3Cascade, agilité, demandes de changement?

Les nouvelles réactions Facebook vont-elles faire changer la stratégie sociale de votre marque?

  • Niveau Technique
Médias sociaux

Ces petites images qui expriment tour à tour l’amusement, l’étonnement, la tristesse… vont-elles changer la stratégie sociale de votre marque?

Les publications suscitent souvent de l’émotion, mais au delà du like on a tous vu des posts qui nous mettent dans une colère noire, nous attristent ou nous surprennent!

Une nouvelle fonctionnalité pour permettre à l’internaute de mieux s’exprimer

Selon Socialbakers, en 2015, 59% des marques utilisaient des emojis dans leurs messages Twitter et 40% dans leurs post Facebook. Il y a quelques semaines, Facebook nous a donc enfin proposé la possibilité de réagir différemment au contenu.

Le réseau social a déployé les nouveaux émoticones! Il est toujours possible de simplement « aimer » un message ou une photo, mais l’éventail de réactions s’est élargi via 5 images supplémentaires représentants les réactions : « J’adore » « Haha » « Wouah » , « Triste » « Grr » …  En revanche, pas de « J’aime pas », on reste poli et on évite les conflits inutiles.

Cela faisait environ un an qu’une équipe Facebook travaillait sur ce nouveau système de réaction, pour répondre aux nombreuses demandes des utilisateurs, afin de leur permettre de s’exprimer rapidement et simplement via leurs appareils mobiles. Entre nous, on peut penser que Facebook est plutôt en train d’améliorer ses outils de statistiques pour récupérer et offrir aux marques un maximum de données plus détaillées,  pouvant aider celles-ci à encore mieux cibler les utilisateurs via les outils de publicités (payants).

Source : Facebook Mark Zuckerberg

Votre stratégie sociale est-elle à reconsidérer?

La question qui s’est rapidement posée suite à ces nouvelles fonctionnalités : qu’en est-il pour les marques et leur stratégie marketing et sociale ?

On sait qu’afin de mieux comprendre le comportement du consommateur, il est devenu nécessaire d’intégrer des mesures émotionnelles dans les études marketing. En effet, il a été démontré qu’émotion et raison sont intimement liées dans nos prises de décisions. Là ou le prédictif prend de plus en plus d’ampleur dans un grand nombre d’industries, les émoticônes vont permettre, d’une manière simple et intuitive, aux marques de mieux analyser les émotions des utilisateurs mais aussi l’engagement du public face à leurs publications et leurs produits.

Exemple : un nouveau produit récolte un maximum de « wouah », laissant le simple « j’aime » derrière? Conclusion? Continuez vous êtes sur la bonne voie, ce que vous racontez plaît, la conversation est lancée!

Si, au contraire, les utilisateurs voient rouges, vous devrez être réactifs et adapter votre stratégie aux réactions de vos fans!

Qu’il suscite de la joie, un wow ou bien qu’il déclenche de la colère, voilà des feedbacks qui pourront être considérés dans la stratégie de contenu des marques. En effet, ces réactions permettront aux services de communications et du marketing à encore mieux comprendre et analyser les comportements utilisateurs (acheteurs potentiels !) via cette plateforme sociale.

Même histoire pour des sites de nouvelles : vos fans sont en colère? Engagez et orienter la conversation pour mieux les comprendre, leur montrer que vous êtes proche de vos communautés.

Ces indices visuels donneront donc aux marques des indications plus précises dans la manière d’engager la discussion dans les commentaires.

Même si ces réactions sont très spontanées sur les réseaux sociaux, il est important d’être à l’écoute de sa communauté pour satisfaire vos fans fidèles et ceux en devenir. Ces réactions permettent d’affiner la réaction des internautes.

Source : visualistan.com

Une meilleure analyse de l’audience

Concrètement, plus les utilisateurs passent de temps sur Facebook, plus ils sont susceptibles de voir des publicités et plus cela génère des revenus supplémentaires. Mieux connaître le comportement des internautes sur les publications pourrait donc servir à créer des publicités ciblant de manière encore plus précise les utilisateurs en fonction de la manière dont ils réagissent à une publication.

En somme, toutes les stratégies sociales ne sont donc pas à revoir, mais cette nouveauté démontre une fois de plus l’importance de la mise en place d’outils de mesures et de suivi de l’engagement et de la satisfaction de vos communautés afin de leur livrer ce qu’ils attendent de votre marque.

À suivre: la tendance des émoticônes personnalisées pour les marques 😉

Participez à la discussion