en
en
3 min.
Core web vitals : comment optimiser la performance de son site
1L’art de la gestion de projet2Un projet à succès commence par une bonne gouvernance3Cascade, agilité, demandes de changement?

Core web vitals : comment optimiser la performance de son site

  • Niveau Technique

Si vous gravitez dans le monde du SEO (search engine optimisation) vous avez probablement entendu parler de nouveaux facteurs de positionnement qui sont sur le point d’être évalués par l’algorithme de Google : les Core Web Vitals

Après que Google eut d’abord annoncé leur entrée en scène au mois de mai 2021, leur date de déploiement a récemment été repoussée et ils devraient être implantés à partir de la mi-juin (2021).

 

Que sont les Core Web Vitals?

 

Les Core Web Vitals, qu’on peut traduire par « signaux web essentiels », sont des mesures qui indiquent la performance de vos pages en fonction de données d’utilisation réelles. Celles-ci auront pour but d’évaluer les pages web et de leur attribuer une note selon :

  • leur rapidité,
  • leur réactivité,
  • leur stabilité visuelle.

Cette nouvelle mise à jour de son algorithme de positionnement a pour but d’améliorer la façon dont Google analyse l’expérience globale offerte par les sites web. Les Core Web Vitals viennent donc se joindre aux signaux UX, déjà soupesés par le moteur de recherche :

 

Quelles sont les mesures de performance évaluées?

 

Tel que mentionné précédemment, Google a déjà identifié les trois mesures principales qui seront évaluées dans le cadre des « signaux web essentiels » et qui permettront de donner un score à l’expérience d’une page d’un site.

 

Largest Contentful Paint (LCP)

La première mesure de performance web est le Largest Contentful Paint (LCP). Cette dernière met en lumière le temps nécessaire au chargement du plus grand élément visible ( généralement le contenu principal de la page). Quand nous parlons du plus grand élément visible, il est souvent question d’une image ou d’une vidéo, mais il est aussi possible qu’il s’agisse d’un élément textuel.

Cela dit, le format du contenu principal importe peu. Ce qui compte vraiment, c’est que ce dernier soit chargé rapidement. Selon les recommandations émises par Google, il faudrait idéalement observer un LCP de 2,5 secondes ou moins.

 

First Input Delay (FID)

La deuxième mesure jaugée par le moteur de recherche est le First Input Delay (FID), soit le temps écoulé entre la première action d’un utilisateur et la réponse du navigateur. Autrement dit, le temps pris pour qu’une page se montre réactive. Cette valeur est particulièrement importante sur les pages où une action de l’utilisateur, tel que cliquer sur un lien ou appuyer sur un bouton, est attendue.

Ce que l’on tente d’évaluer avec le FID, c’est la réactivité de la page web. Toujours d’après Google, le FID idéal est de 100 ms ou moins.

 

Cumulative Layout Shift (CLS)

La troisième mesure à garder à l’esprit est le Cumulative Layout Shift (CLS). Google la définit comme la somme totale des scores pour chaque décalage de mise en page inattendu survenu pendant la durée de vie de la page . Pour simplifier les choses, voici quatre exemples de contenus visuels d’une page pouvant changer de disposition de façon inattendue et affecter le CLS : 

  • une image sans dimensions;
  • des intégrations publicitaires et iframe sans dimensions;
  • le contenu injecté dynamiquement (bannières et formulaires modifiant le reste du contenu);
  • des polices entraînant du FOUT(flash of unstyled text) ou FOIT(flash of invisible text).

Le Cumulative Layout Shift permet au moteur de recherche d’évaluer la stabilité visuelle des pages web. Selon Google, une page web devrait idéalement obtenir un score CLS inférieur à 0,1.

 

Comment analyser la performance de son site?

 

Maintenant que vous connaissez les trois principales mesures de performance figurant parmi les Core Web Vitals, ainsi que ce qu’elles permettent d’observer, il vous faudra maintenant les analyser pour optimiser l’efficacité de vos pages web. Une variété d’outils est mise à la disposition des utilisateurs, mais nous avons sélectionné pour vous les trois que nous avons jugés les plus importants.

 

La Google Search Console

Afin d’aider les webmestres à suivre la performance de leurs pages web via l’analyse des signaux essentiels, Google a récemment ajouté un nouveau rapport, intitulé Statistiques Web principales, accessible à partir de la section Expérience sur la page de la Google Search Console

Dans ce rapport, vous retrouverez vos URL indexées en trois catégories : 

  • Bon
  • Amélioration nécessaire
  • Médiocre 

Il est important de noter que le rapport de la Google Search Console ne vous offrira pas de recommandations d’optimisation. Par contre, on y retrouve un lien vers PageSpeed Insights, qui permet de tester la page sélectionnée. C’est en vertu de cet outil que vous pourrez identifier des pistes de solution concrètes.

 

Le rapport Google Page Speed Insight

Les sites et les pages web ne font pas toujours face aux mêmes problèmes. Il est donc difficile d’émettre des recommandations générales qui fonctionnent à tous coups. Ceci dit, voici tout de même quelques pistes d’optimisation s’appliquant  de nombreux sites :

  • optimisation des images;
  • utilisation de la cache du navigateur;
  • minifier les ressources HTML, CSS et JavaScript;
  • optimisation des ressources Javascript et CSS.

Si ces conseils ne s’appliquent pas à votre situation, nous vous suggérons d’établir un ordre de priorité personnalisé à vos besoins et de commencer par vous attaquer aux problèmes qui affectent le plus grand nombre de pages ou les pages les plus importantes de votre site web.

 

Lighthouse, Extension Chrome Dev. Tools & l’api Crux (plus technique)

Pour celles et ceux qui s’intéressent à l’aspect technique de la performance de leur site et de ses pages, d’autres outils sont mis à votre disposition pour approfondir votre analyse et observer avec exactitude l’efficacité de votre plateforme par rapport aux Core Web Vitals dont, entre autres, les suivantes :  

Enfin, Web Vitals, une nouvelle extension pour le navigateur Chrome disponible dans le Chrome Web Store, a également été créée expressément pour mesurer la rapidité, la réactivité et la stabilité visuelle de vos pages en temps réel.

 

Pourquoi les signaux web essentiels sont importants

 

En conclusion, il est important de garder un œil sur la performance de votre site et de ses pages avec les Core Web Vitals, puisque ces derniers deviendront très prochainement des  facteurs de positionnement de la plus haute importance. Comme nous avons pu l’observer au cours des dernières années, Google table de plus en plus sur l’expérience utilisateur lors des mises à jour de son algorithme. Les signaux web essentiels se présenteront donc très bientôt comme des données incontournables dans l’analyse de la performance de votre site web. 

Ceci étant dit, bien qu’une base technique solide soit primordiale pour un bon référencement, la meilleure façon de se positionner avantageusement dans les résultats de recherche reste de créer et de proposer du contenu unique conçu sur mesure pour ses utilisateurs, répondant à leurs besoins, à leurs problématiques et à leurs questionnements.

Participez à la discussion