en
en
1 min.
Big data et intelligence d’affaires, quelques idées qui riment avec ROI
1L’art de la gestion de projet2Un projet à succès commence par une bonne gouvernance3Cascade, agilité, demandes de changement?

Big data et intelligence d’affaires, quelques idées qui riment avec ROI

  • Niveau Technique

Big data, intelligence d’affaire, démarches CRM… voilà des buzz words qui enflamment le monde des affaires et qui sont souvent illustrées avec les initiatives des géants du web : Amazon, LinkedIn, Walmart, Netflix, Ebay, Foursquare…

 

Adviso comptant beaucoup de PME canadiennes parmi ses clients, nous nous sommes demandés comment exploiter tout cela pour leur en faire profiter.

 

L’intelligence d’affaires, c’est quoi? Quels liens avec le CRM et les big data?

L’intelligence d’affaire, aussi appelée business intelligence ou BI, regroupe un ensemble d’activités qui vont permettre de prendre des décisions et de mettre en place des actions en se basant sur des données : collecte de données, entreposage (data wharehousing), analyse (data mining) et aide à la décision.

La mise en place d’une démarche BI doit à terme permettre de prendre des décisions basées sur des données pour générer plus de revenus.

 

CRM et intelligence d’affaire

La démarche CRM c’est le pan de la stratégie BI qui s’intéresse à la relation client et permet d’avoir une compréhension globale du client (la fameuse vue client à 360°). Elle permet de segmenter les clients afin de pouvoir apporter les réponses les plus personnalisées.

 

Big data et intelligence d’affaire

Le terme big data désigne le phénomène d’explosion des volumes de données. Cette explosion vient du volume de données, mais également de la complexité des données (données non structurées) et de la nécéssité de travailler en “presque” temps réel. Celles-ci ne vont pas changer en soi la démarche d’intelligence d’affaire, mais plutôt venir l’enrichir dans la mesure où l’on a des outils capables de les traiter.

 

L’intelligence d’affaires automatisée: ces algorithmes qui génèrent des revenus

Faire de l’intelligence d’affaires requière des investissements technologiques pour regrouper et harmoniser les données, des ressources qualifiées pour analyser et exploiter ces données et la mise en place de nouvelles pratiques au sein d’une organisation. Ces investissements sont conséquents mais justifiables si on se demandait quel serait le coût d’une mauvaise décision ?

Cependant, lors du dernier Focus 20, un rendez-vous dédié aux PME et au numérique, Jean-François Beliste expliquait que l’analyse de données peut être faite par un analyste (off-line) ou peut se faire en flux continu grâce à des algorithmes (on-line).

C’est dans ce second aspect (l’analyse grâce à des algorithmes) que nous voyons des opportunités à fort retour sur investissement pour les PME.

En effet, on assiste actuellement à une démocratisation de l’industrie avec la prolifération d’outils à faible coût (voir gratuits) qui sont capables de faire de l’intelligence d’affaire sur le canal web. C’est une excellente occasion pour initier votre organisation à l’intelligence d’affaire et insuffler une “culture ROIste”.

Voici donc une liste de solutions qui permettent de faire du BI de manière automatisée :

  • Reciblage publicitaire : ces outils permettent de relancer les visiteurs de son site selon leur comportement lors de leurs visites précédentes. Exemple : AdWords remarketing.
  • Moteurs de recommandations : basés sur des outils de “filtrage collaboratif”, ces outils font des suggestions de produits en comparant les comportements des visiteurs. Exemples : les extensions YooChoose, Ireus ou LiftSuggest pour Magento.
  • Personnalisation de contenu : des solutions qui consistent à offrir une expérience différente à chaque visiteur. Exemples : Personyze, WP Greet Box ou Scoped pour WordPress.
  • Tests A/B et MVT : ces solutions vous permettent de trouver la meilleure version d’une page afin d’en optimizer les performances. Exemples : Visual Website Optimizer, Content Experiments.

La liste n’est bien sûr par exhaustive. Nous voulions seulement vous donner quelques idées des choses efficaces à faire sans pour autant des investissements faramineux. L’enjeu va se trouver au niveau de la configuration de ces solutions.

Si vous connaissez d’autres outils dans cette lignée, n’hésitez pas !

Participez à la discussion