fr
fr
1 min.
La vérité sur les maquettes fonctionnelles
1L’art de la gestion de projet2Un projet à succès commence par une bonne gouvernance3Cascade, agilité, demandes de changement?

La vérité sur les maquettes fonctionnelles

  • TECHNICAL LEVEL
Client experience & UX

Lorsqu’on présente une maquette fonctionnelle à un client, souvent on entend “est-ce que mon site aura plus de couleurs que ces maquettes?”.

Un collègue de Boxes and arrows explique comment on peut mieux utiliser les maquettes fonctionnelles pour faire avancer un projet Web, et il présente bien des constats que nous avons également vécu.

Pourquoi présenter maquettes fonctionnelles ?
Une maquette fonctionnelle, c’est un écran qui se concentre sur la fonctionnalité et l’importance relative de chaque message ou information sur une page donnée. Le design visuel n’y est pas encore intégré, et c’est une bonne chose. Le client peut donc se concentrer sur le contenu, les fonctionnalités et la navigation, au lieu de l’aspect visuel.

Aussi, elles sont plus rapides à produire qu’un visuel complet et permettent de développer le processus, le flux et l’architecture d’information parallèlement.

Comment présenter des maquettes compréhensibles par les clients ?
Ceci vaut autant pour les clients finaux, c’est-à-dire les utilisateurs du site, que les clients qui développent le projet Web. Il faut que les maquettes représentent un savant mélange de fonctionnel sans oublier certains éléments fondamentaux de design qui pourraient bloquer la communication des objectifs du projet, par exemple :

  • la marque de l’entreprise ou encore mieux l’entête complète du site actuel, important pour s’assurer de l’identité de la page qu’on consulte;
  • des éléments classiques de design Web : champs texte, menu déroulant ou bouton et surtout des liens en couleur, qui permettent de comprendre rapidement qu’il s’agit d’une maquette Web;
  • du vrai contenu : numéro de facture, titre, nom de personne, trop de lorem ipsum peut nuire.

Bref, plus la maquette se rapproche de la réalité, plus il est facile de faire comprendre son objectif au client, et donc, plus il est facile de la “tester” auprès d’utilisateurs potentiels.