en
en
1 min.
L’achat de liens : une technique de référencement révolue?
1L’art de la gestion de projet2Un projet à succès commence par une bonne gouvernance3Cascade, agilité, demandes de changement?

L’achat de liens : une technique de référencement révolue?

  • Niveau Technique

Il existe aujourd’hui différentes stratégies pour atteindre un meilleur positionnement dans les moteurs de recherche . Auparavant, la seule stratégie possible était d’optimiser son site afin qu’il corresponde avec les mots-clés sur lesquels vous désiriez être positionnés. Google a révolutionné cette classification de site en utilisant de nouveaux paramètres dont la quantité et la qualité des liens pointant vers un site. Il a ainsi ouvert la porte à une toute nouvelle industrie…qu’il tente maintenant de refermer.

 

Il fallait bien se douter que certaines entreprises et individus se mettraient à vendre des liens de leur site Internet. En effet, si Google y accorde une valeur, pourquoi ne pas la monnayer ? Reste que pour Google, cette vente de liens fausse la pertinence de ses résultats de recherche et conséquemment, la qualité de son service de recherche.

Résultat : Google affirme depuis des mois qu’il diminue le « link juice »  de liens qui sont clairement issus de l’achat de liens. Par contre, le message ne semblait pas vraiment passer… Google a donc décidé d’hausser le ton et pénalise les sites vendant des liens en utilisant entre autres 2 nouvelles méthodes :

  • diminuer leur « Page Rank (PR) »
  • diminuer leur positionnement dans les résultats de recherche de Google.

Plusieurs croient que Google bluff comme en fait foi ce sondage. Il semble que non puisque les premières victimes, dont le Standford Daily, ont vu leur PR diminué au début du mois d’octobre. Le site Text link Ads, leader dans le domaine de la vente de liens a aussi dégringolé de façon importante dans l’index de Google se positionnant maintenant dans la 5ème page pour son propre nom « text link ads ».

Ce message n’est pas de bons présages pour les entreprises dont le modèle d’affaires est largement basé sur la vente de liens pour des fins de positionnement dans les moteurs de recherche. En effet, ces sites perdront de la valeur aux yeux de Google et leurs liens n’auront donc plus de valeur si la tendance se maintient.

Si vous utilisez cette stratégie pour positionner votre site, il est important de mentionner que le fait d’acheter des liens n’est pas une stratégie très dangereuse. En effet, Google ne peut se permettre de diminuer le positionnement d’une firme qui achèterait des liens puisqu’elle pourrait pénaliser des entreprises qui n’ont rien fait de mal. Prenons l’exemple d’Adviso qui déciderait d’acheter des liens dans des dizaines de sites qui pointent directement vers ses compétiteurs. Est-ce que ce serait vraiment pertinent de diminuer le positionnement de ceux-ci ?

Le risque réside plutôt dans le ROI associé à une telle pratique. En effet, dans bien des cas, un seul lien peut coûter des centaines voire des milliers de dollars par mois. Investiriez-vous 10 000$ annuellement dans un lien qui risque de ne rien vous rapporter ?

En agissant ainsi, Google s’assure probablement encore plus de revenus Adwords. En effet, si cette stratégie ne peut plus être utilisée pour optimiser un site Internet, il y a fort à parier que certaines entreprises se tourneront vers Adwords pour garantir leur positionnement. Dans ce sens, ils font déjà probablement quelques milliers de dollars par mois de plus avec le site Text Link Ads. Relégué à la 5ème page de Google comme mentionné précédemment, l’entreprise doit maintenant payer la totale pour être premier dans les résultats commandités sur son propre nom ! Très drôle…

 

Participez à la discussion