Publications de Pascal-Philippe Bergeron


Comment miser avec une efficacité maximale : la méthode Go Play in Traffic

   

Selon des rapports internes chez Adviso, 54.3% de nos clients en devenir n’ont aucune règle d’enchère définie, et ce même en incluant la stratégie d’enchère “maximiser les clics”.

Ceci est inquiétant, mais pas entièrement surprenant.

À travers des conférences, des présentations et des ateliers, nous devons continuellement expliquer l’importance de comprendre l’enchère aux gestionnaires de comptes. Habituellement, nous définissions leur stratégie comme étant la stratégie d’enchère “wild ass guess”. Soit, celle où on ne sait pas trop, mais on a mis un prix sensiblement raisonnable.

Un encan publicitaire comprendra toujours une partie imprévisible : ceci est intégral au processus d’enchère. Cependant, en ajoutant une pincée de science dans le processus, il est possible de miser avec du SWAG (“scientific wild ass guess”).

LIRE LA SUITE

 

Historic Quality Score : comment bâtir un “business case” comme un pro avec la méthode Adviso

   

Le temps, c’est de l’argent. Rien de plus vrai lorsque nous parlons de campagnes SEM.

Encore plus, le temps et l’argent sont des ressources précieuses qui semblent toujours s’écouler trop rapidement. Dans un environnement compétitif et axé sur la performance, c’est donc normal que les spécialistes s’en tiennent aux méthodes et processus qu’ils connaissent et qui livrent des résultats stables. Les spécialistes sont aussi souvent limités par des budgets qui se débloquent rarement, laissant peu de place pour essayer de nouvelles opportunités. En SEM, le “tried and true” est roi.

LIRE LA SUITE

 

Le Blindfold : l’arme secrète Adviso qui révolutionnera vos campagnes SEM

   

Les métriques de performance ont peu changé depuis l’émergence du canal de référencement payant il y a de cela près de 20 ans. Les spécialistes SEM veulent maximiser leur volume de clics comme métrique proxy à la conversion et du même coup, ils veulent diminuer le coût par clic; c’est le même combat depuis les tout débuts. À titre d’exemple; si votre budget annuel sur AdWords est de 1 000 000$ par année et que vous réussissez à réduire vos coûts de 20% pour le même volume de clics, cela représente une économie considérable de 200 000$. C’est dans cette quête constante de performance qu’Adviso développe et déploie des outils et solutions innovantes. Cet article vous explique comment nous avons développé l’un de ces outils internes capables de maintenir ce haut niveau de performance pour nos clients malgré le degré de difficulté qui a considérablement augmenté depuis les dernières années. Une arme secrète, intégrant la science de données nous permettant ainsi de maximiser la qualité et la précision du ciblage, le tout en des temps records !

LIRE LA SUITE

 

Google AdWords : quand l’innovation rapporte 60 milliards $ US par année

   

En 1995, un étudiant de 22 ans nommé Larry Page considère faire ses études supérieures à Stanford. Sergey Brin, âgé de 21 ans, l'accueille et lui fait visiter le campus. En 1996, ces deux jeunes hommes travaillent ensemble sur le projet de recherche BlackRub, premier moteur d’indexation de contenu qui occupera rapidement beaucoup trop de bande passante sur les serveurs locaux de Stanford. En 1997, Sergey et Larry fondent Google et marquent le début d’une nouvelle ère numérique. Aujourd’hui, le 23 octobre 2015, on célèbre le 15e anniversaire de Google AdWords, la plateforme de monétisation de l’index de Google. Quinze ans après la création de cet index de contenu qui permet de trouver des sites Web rapidement, Google rapporte maintenant 60 milliards $ US de revenus par année. LIRE LA SUITE

 

Rentabilité ou profitabilité? Des concepts à démystifier

   

Diagram showing development of business idea and business-relate

« Cette campagne est légèrement moins rentable, mais beaucoup plus profitable qu'avant !! »

On vient de ramasser nos mots au téléphone et on essaie, en 15 secondes, d'expliquer à un client qui regarde son rapport que rentable et profitable, ce n'est pas la même chose. La métrique objectif principale de notre client (95 % du temps c'est le ROI) n'est pas adéquate pour mesurer l'ensemble de ses objectifs sur le compte.

Combien de fois avez-vous essayé d'expliquer ça à un client sans avoir l'impression d'être perdu? Instinctivement convaincu que c'est la bonne chose à faire, mais incapable d'ignorer le très valide contre argument du ROI en chute libre.

Moi, ça m'est arrivé souvent, majoritairement sur des comptes en croissance et dernièrement avec Banque Nationale Assurances, un de nos clients de longue date. J'ai donc décidé de faire un test avec des collègues de l'industrie et j'ai réalisé que peu de gens pouvaient répondre avec clarté. Voici la conclusion de mes recherches.

S'arrêter à l'une ou l'autre de ces valeurs dans nos explications est une erreur!

LIRE LA SUITE

 

Soirée Google Apps Scripts au GDG Montréal

   

Jean-Philippe et moi quittons le bureau vers 5 h 30, légèrement en retard pour faire changement, et hélons un taxi histoire de ne pas faire nos fashionably late. Fébriles, nous échangeons quelques phrases sur notre lunch du midi, sur les AdWords Scripts – le thème de la soirée à laquelle nous nous rendons –, et sur l’utopique potentialité d’écrire un méga gros script centralisé qui facilitera la gestion de n’importe lequel de nos comptes et fera les tâches répétitives à notre place.
LIRE LA SUITE