La fin du Newsfeed tel que nous le connaissons

par
   

Grande nouvelle dans le monde de la publicité numérique : Facebook a annoncé la quasi fin des publications de marque dans le Newsfeed ! En effet, Facebook va procéder à un changement majeur de son algorithme, qui pourrait avoir comme résultat plus de publications de votre famille et de vos amis, plus de photos et de vidéos, mais surtout beaucoup moins de publications de marque sur votre mur, qu'elles soient organiques ou payantes.

Je vous entends déjà vous demander : quels seront les impacts d’un tel changement pour votre entreprise, vos clients ou tout simplement votre expérience sur la plateforme?

Je suis là pour ça!

Voici donc un aperçu des impacts que le changement pourrait avoir sur le Facebook que vous connaissez!

1 — La disparition des publications organiques des entreprises sur le Newsfeed

Il était déjà difficile d’avoir de la portée organique, mais le nouveau changement fait en sorte qu’il sera presque impossible d’atteindre des utilisateurs sans budget média.

Les grandes entreprises ont déjà des budgets médias substantiels sur Facebook, cela devrait donc avoir un impact moins important pour eux. Cependant, les PME vont en souffrir énormément, puisque leur enveloppe publicitaire est moindre par rapport aux grands joueurs.

Les gestionnaires de communauté et personnes responsables des communications pour les entreprises sur Facebook devront user de stratégies diverses pour s’assurer de continuer la conversation avec leurs clients. Entre autres, un contenu engageant sera essentiel à la réussite, car Facebook récompense les publications qui génèrent le plus de j’aime, de commentaires, de partages et de clics, en leur offrant plus de portée et en chargeant un coût par mille plus bas.

2 — L’augmentation des coûts moyens pour annoncer sur le Newsfeed

La rareté des impressions occasionnées par le changement d’algorithme entrainera une compétition accrue pour chacune de ces impressions.

Malheureusement, les coûts par clic augmenteront, les coûts par vue des vidéos seront plus élevés et les coûts par lead seront plus dispendieux. C’est inévitable, malheureusement! Toutefois, voilà une occasion de revoir notre approche sur la plateforme et de se questionner sur la pertinence des campagnes faites.

3 — Le ciblage hypersegmenté sera moins efficace et efficient

Comme il y aura moins d’impressions de disponibles, les petites audiences seront fortement sollicitées. Il y a de fortes chances qu’une audience de 3 000 utilisateurs, qui pouvaient quand même générer des résultats intéressants il y a à peine un mois, soit maintenant inefficace, voire inefficiente.

Voilà donc une autre bonne raison d’éviter le ciblage hyper-segmenté en visant plus large et en laissant Facebook optimiser selon ses propres signaux. Je vous invite à lire mon article de blogue à ce sujet!

Évidemment, cela restera possible d’utiliser une microaudience. Par contre, il faudra planifier les résultats en conséquence ! Les gestionnaires de campagne devront être particulièrement présents dans la plateforme pour les prochaines semaines.  

Comme vous pouvez le constater, le changement d’algorithme de Facebook affectera de manière importante les entreprises. En fait, le changement se fait déjà sentir. Il est plus difficile d’apparaître sur le Newsfeed et il en coûte plus cher.

Malgré tout, il n’y a pas que de mauvaises nouvelles. Moins de publicités veut aussi dire que les utilisateurs pourront être plus attentifs et réceptifs à celles-ci.

Ce sera aussi une occasion de revoir nos stratégies sur Facebook. Le contenu se devra être mieux adapté aux utilisateurs, être moins publicitaire et susciter l’engagement. Ce sera l’occasion de s’assurer que notre page Facebook d’entreprise répond aux besoins des utilisateurs! Le défi ne sera pas seulement d’atteindre les utilisateurs, mais aussi de les intéresser suffisamment pour qu’ils reviennent par eux-mêmes!

 M'abonner au Point de Repère

Chaque mois, soyez au fait des trouvailles, des bonnes pratiques et de nos nouvelles avec l’infolettre d’Adviso. À tout moment, il vous sera possible de vous désabonner. Politique de confidentialité.

Si vous préférez, écrivez-nous à

conseil@adviso.ca

Ou téléphonez-nous directement au

514 598 1881

Merci de votre demande!

Vous recevrez une réponse de notre part sous peu.

×

Une erreur est survenue

S’il vous plaît nous contacter directement par courriel à l’adresse conseil@adviso.ca ou par téléphone au 514-598-1881. Merci !

×

 

COMMENTAIRES

  1. Thoma Daneau

    Salut Yannick, dans le premier paragraphe, c’est écrit « Grande nouvelle dans le monde de la publicité numérique : Facebook a annoncé la quasi fin de la publicité dans le Newsfeed ! »

    Tu veux dire par là des publications de marques ou des publicités? Nulle part dans l’annonce on parle de publicités payantes VS publications organiques des pages. C’est ton instinct ou y’a de l’information en ligne concernant les publicités Facebook? Ou c’est de l’information interne divulgué aux agences partenaires de FB.

    Répondre
    • Yannick Proulx

      Salut Thoma,

      Très bon point! En fait c’est mon instinct, la lecture de certain blogue et mon analyse qui me font penser que la diminution de l’inventaire dans le newsfeed aura un effet certain sur la quantité de publicité qui apparaîtra sur le newsfeed.

      Toutefois, je crois qu’effectivement, la phrase porte à confusion. Je vais la modifier. Merci pour ton commentaire!

      Répondre

Laisser un commentaire

XHTML: Balises autorisées <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>