Remarketing Sauvage: Tracer la ligne entre conversion et intrusion

par
   

Remarketing-sauvage-UNE-FB

Combien de fois avez-vous visité le site d’un annonceur pour ensuite être reciblé à haute fréquence dans le seul but de vous mener à une éventuelle conversion? La réponse est fort probablement trop souvent. Cette pratique qu’on peut qualifier de Remarketing Sauvage consiste à maximiser la visibilité de ses bannières aux visiteurs du site afin de les ramener dans le processus menant à la conversion et ce, sans se soucier de la fréquence de diffusion ou de l’effet d’intrusion occasionné. Bref, on oublie complètement les concepts de fréquence, de récence et d’intrusion pour se concentrer uniquement sur la conversion. Cependant, plusieurs pratiques peuvent permettrent aux annonceurs de maximiser le volume de conversion sans créer d’effet d’intrusion pour le consommateur. Voici trois conseils pratiques afin d’augmenter la qualité et la pertinence de vos tactiques de remarketing.

“Cette pratique qu’on peut qualifier de Remarketing Sauvage consiste à maximiser la visibilité de ses bannières aux visiteurs du site afin de les ramener dans le processus menant à la conversion.”

 

remarketing
Source : Giphy

 

1- Contrôle de la fréquence

On ne le répétera jamais assez souvent, mais le contrôle de la fréquence est primordial à chaque étape de votre campagne. En phase de prospection, la fréquence sera plus serrée afin de maximiser votre portée et à l’étape du remarketing, on aura tendance à ouvrir sa fréquence afin d’augmenter sa présence auprès d’utilisateurs ayant un fort potentiel de conversion. Cependant, beaucoup d’annonceurs établiront une fréquence élevée d’impression par jour tout en augmentant ses mises afin de maximiser son Win Rate (Impressions gagnées / Impressions misées). Le problème avec une fréquence quotidienne est que vous allez probablement remporter toutes les impressions publicitaires d’une même page lorsque vous rejoindrez un visiteur de votre site. Il est donc fortement recommandé de créer une fréquence horaire qui permettra de limiter la diffusion de bannière sur une courte période et d’équilibrer votre diffusion tout au long de ladite journée. Si vous ne mettez aucune fréquence et votre utilisateur reçoit plus d’une dizaine d’impressions au courant de la même journée. Résultat: vous aurez probablement générer quelques conversions, mais combien d’utilisateurs aurez vous agacé en affichant constamment vos bannières publicitaires dans un cours lapse de temps? C’est une question que chaque annonceur doit se poser et l’analyse de la récence permet également d’adapter sa fréquence de manière optimale.

 

remarketing
Source : Giphy

 

2- Analyse et contrôle de la récence

La récence représente le temps écoulé depuis l’arrivée de l’utilisateur dans votre bassin de reciblage. Une analyse exhaustive de la récence permet de mesurer à quel moment depuis leur entrée dans le bassin de reciblage, l’utilisateur a le plus fort potentiel de procéder à un achat ou tout autre type de conversion. Suite à cette analyse, vous serez en mesure d’adapter votre fréquence de diffusion en fonction de la récence. Cette stratégie vous permettra d’augmenter votre visibilité dans les moments les plus propices à la conversion.

 

3- Différencier les messages

Une autre erreur courante consiste à diffuser le même message aux utilisateurs sans se soucier de leur position dans le processus menant à la conversion. En effet, différencier son message en fonction des étapes de l’entonnoir de conversion permet de communiquer de manière plus pertinente avec sa cible. De plus, on minimise l'essoufflement des créatifs en diminuant la fréquence par message. En ajoutant la variable de récence à votre stratégie de message, vous serez en mesure de communiquer un message personnalisé augmentant vos chances de conversion. Cependant, il est primordial d’avoir une bonne compréhension des barrières à la conversion. Est-ce en raison du prix? Est-ce en raison d’une incompréhension du produit? Le meilleur moyen de le savoir réside à procéder à des tests A|B qui vous permettront de connaître avec plus de précision les éléments pouvant empêcher un utilisateur de convertir.

En conclusion, il n’est pas recommandé de mitrailler d’impressions vos visiteurs. En adoptant une stratégie adaptée au parcours du consommateur et en évitant de tomber dans l’intrusion, vous serez en mesure de déployer des campagnes publicitaires efficaces sans nuire à l’image de votre marque.

 

 M'abonner au Point de Repère

Chaque mois, soyez au fait des trouvailles, des bonnes pratiques et de nos nouvelles avec l’infolettre d’Adviso. À tout moment, il vous sera possible de vous désabonner. Politique de confidentialité.

Si vous préférez, écrivez-nous à

conseil@adviso.ca

Ou téléphonez-nous directement au

514 598 1881

Merci de votre demande!

Vous recevrez une réponse de notre part sous peu.

×

Une erreur est survenue

S’il vous plaît nous contacter directement par courriel à l’adresse conseil@adviso.ca ou par téléphone au 514-598-1881. Merci !

×

 

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

XHTML: Balises autorisées <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>