Ce qu’il faut savoir sur les nouveaux formats de publicité Instagram

   

Image_partage_Facebook_693x365

Il y a bientôt deux ans, Instagram annonçait l’introduction des publications payantes, alors réservées à certaines marques populaires sur le réseau. Instagram explique aujourd’hui que cette exclusivité a permis de procéder à des tests et bâtir une expérience utilisateur maximale pour assurer que l’intégration de publicités préserve l’authenticité de la plateforme. Des images d’inspiration et des vidéos ont lancé le bal à l’automne 2013, suivies un peu plus tard par le format carrousel.Les résultats ont été concluants et les publicités sponsorisées testées sur la plateforme ont su dépasser les normes d’affichage en ligne selon des résultats obtenus par Nielson Brand Effect, une firme spécialisée en étude du comportement du consommateur.

Dernièrement, la plateforme a annoncé sur son blogue les prochaines étapes dans le développement de son service payant :

  1. Offrir des formats qui appellent à l’action de l’utilisateur avec des boutons d’achats directs ou des publicités interactives;
  2. Accroître les capacités de ciblage (aidé par la technologie de Facebook);
  3. Faciliter l’accès à ses services aux plus petites entreprises.

Si tout se passe comme prévu, Instagram prévoit la sortie de ces nouveautés au début de l’automne 2015 avec les types de formats publicitaires suivants :

  • Images et vidéos
    Présentées comme les formats originaux sur Instagram avec des options qui viendront bonifier l’expérience, comme des boutons d’achats ou une navigation interactive d’image en image.
  • Carrousel
    Cette nouvelle option présente un point de rupture à la contraignante ligne verticale d’utilisation en offrant la possibilité de présenter une série d’images en défilant vers la gauche. Selon Instagram, l’avantage du carrousel réside dans la possibilité de raconter une histoire avec une campagne de type multipage.

D’ici à ce que ces nouveautés soient accessibles à tous, voici quelques bons coups publicitaires utilisant les différents formats bientôt disponibles.

Michael Kors lance le bal

Type de publicité : image

instagram

En novembre 2013, la première publication payante a fait son apparition sur Instagram et c’est la marque de prêt-à-porter @MichaelKors qui a eu les honneurs.

Selon Business Insider, bien que les utilisateurs aient fait grogne face à la publication imposée, la campagne a tout de même connu un succès considérable, faisant l’acquisition de près de 34 000 fans dans les 18 heures suivant sa publication.

Ben and Jerry’s vise dans le mille avec la première publicité

Type de publicité : image

Ben_Jerrys

Selon AdWeek, la première publication payante de Ben and Jerry’s a reçu plus de 286 877 mentions « J’aime », une augmentation de 2000 % de l’engagement que la compagnie recevait habituellement de façon organique. Toujours selon le magazine, la moyenne d’acquisition quotidienne d’utilisateurs a atteint près de 7 200 usagers suite à cette publication, comparativement à une moyenne de 429 acquisitions quotidiennes avant le début des publicités Instagram. On pourrait attribuer l’accueil favorable de la publicité à son caractère créatif, inspirationnel et ainsi beaucoup moins intrusif dans le fil de nouvelles des utilisateurs.

Mercedes et le sur mesure

Type de publicité : image + navigation interactive

Image de prévisualisation YouTube

Mercedes a poussé l’expérience Instagram vers un nouvel horizon interactif avec son outil permettant de créer une Mercedez-Benz GLA sur mesure, à même le réseau de partage de photos.

L’utilisateur se retrouve d’abord sur une page d’accueil où il est invité à prendre des décisions relatives à la couleur, aux roues, au toit, etc. Pour chaque option choisie, l’utilisateur se retrouve sur une nouvelle page Instagram où il obtient des informations en fonction de sa sélection (détails, coûts additionnels). Il est ensuite invité à passer au choix suivant et, à la fin de l’exercice, l’utilisateur aboutit sur la page de sa voiture sur mesure.

Cea Brasil raconte une histoire d’amour

Type de publicité : carrousel + bouton d’action

Cea_brasil

@Cea_Brasil a utilisé le carrousel avec le même duo amoureux qu’on peut suivre dans les autres publications Instagram de la marque, utilisant ainsi le carrousel à des fins narratives.

Tutoriels Samsung

Type de publicité : carrousel + bouton d’action

samsung-instagram-galaxy-540

De son côté, Samsung a utilisé cette fonction pour publier des tutoriels explicatifs des fonctionnalités renforcées de la caméra de ses appareils Galaxy S6. Le bouton d’action permettait d’en apprendre davantage en visitant son site Web.

Stuart Weitzman et la technique Cinemagraph

Type de publicité : vidéo + ciblage sur Facebook

Boho

70s

Ce printemps, la marque @StuartWeitzman a produit une campagne jouissant des avantages de l’association entre Instagram et Facebook en produisant une publicité en deux temps qui débutait sur l’application de partage de photo pour se poursuivre quelque temps après à même le fil de nouvelles Facebook des usagers ciblés.

Les images publiées sur Instagram étaient en fait des vidéos présentées sous forme de «cinemagraph», une image fixe animée de petits mouvements localisés et, surtout, une technique créative que Facebook encourage les annonceurs à adopter.

En attendant l’arrivée de ces nouveautés au Canada, on peut consulter la liste des applications tierces officielles qui permettent de repousser les limites de la créativité sur Instagram et continuer les efforts pour bâtir, fidéliser et engager sa communauté.

Pour suivre notre #viedebureau sur Instagram : @Advisogram

COMMENTAIRES

  1. Francois

    Je remarque que tous les exemples présentés plus haut mettent de l’avant des visuels très créatifs et très travaillés, qui semblent se marier très bien avec le reste du contenu que l’on retrouve sur Instagram. Est-il quand même «à propos» sur Instagram de présenter des visuels publicitaires moins «recherchés», ou si cela ferait trop contraste avec les photos qui l’entourent ?

    Répondre
    • Catherine Gratton-Gagné

      Instagram expliquait dernièrement que s’ils ont procédé à une période test de deux ans, c’était pour assurer que l’intégration de publicités préserve l’authenticité de la plateforme. Cette affirmation laisse ainsi croire que les critères pour annoncer sur Instagram seront probablement orientés à préserver ce caractère créatif et inspirant des publications.

      Répondre
  2. JP

    Billet très interessant! Merci! Savez-vous si le montant minimum à investir sera réduit afin d’utiliser les services publicitairea d’instagram?

    Répondre
    • Catherine Gratton-Gagné

      Alors qu’Instagram promet de rendre le service publicitaire accessible à tous, l’application est plutôt avare de détails précis sur la façon dont se manifestera cette accessibilité. Nous ferons certainement suivre l’information lorsqu’elle sera disponible!

      Répondre

Laisser un commentaire

XHTML: Balises autorisées <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>