Les 8 mots technos impossibles à traduire

par
   

 

Hey, toi qui travailles dans le web. Oui toi. Je te mets au défi de passer une journée sans dire un mot d’anglais et te faire comprendre par tes pairs.

Où est-ce que je veux en venir? Let's face it : il nous manque des mots en français. Pas que la traduction n'a pas été trouvée et documentée. Non non. C'est juste qu'elle ne se porte pas toujours bien en bouche... Elle ne s'installe pas, elle nous rébarbarte.

À Adviso, on est triste. Tous autant que nous sommes. Et on aimerait vraiment remédier à la situation. Peut-être pourras-tu nous aider. On le souhaite.

Mais répertorions d’abord ces mots anglofun, si agréables à utiliser, si précis et si conviviaux.

1 — Insight

Commençons en grand par celui qui est peut-être le plus fort de tous. Le plus difficile à traduire. Contexte d’utilisation :

  • L'analyse des tendances de recherche nous a permis de vous dresser cette liste de 15 insights applicables à votre stratégie en ligne.
  • Nous avons étudié les données Google Analytics de votre site web et voici les insights qui ressortent.

Allez voir les traducteurs en ligne, leurs propositions sont plutôt décevantes : aperçu, intuition, idée...

Alors on fait quoi? On utilise insight. Et le plus beau, c'est qu'il est apparemment accepté. En v'la un de réglé.

http://www.reactiongifs.com/r/stwrt.gif

2 — One-pager

Tellement pratique. Un document d'une page, un résumé. Quelque chose de rapide à lire, de convaincant.

  • Peux-tu nous faire un one-pager pour la rencontre?
  • C'est bien beau un rapport de 45 pages, mais ça nous prendrait un one-pager pour donner à la direction.

Perso pour celui-là, j'abdique à trouver une traduction. À moins que vous ayez des idées?

3 — Cheat sheet

Qu'est-ce qu'un cheat sheet? Une nouvelle façon cool de présenter de l'information.

En fait, c'est un one-pager d'insights sur un sujet.

C'est beau quand même comme les concepts se tiennent entre eux et se donnent la main.

funny animated GIF

Cher lecteur, merci de nous donner tes suggestions pour nommer ce concept (feuille de trichage n'étant pas une option).

4 - Outreach

On parle ici de développement de relations et de partenariats numériques dans une optique de création de liens. Contexte d’utilisation :

  • On a besoin d'intensifier la stratégie d'outreach dans les prochains mois.
  • Va lire cet article sur le outreach pour connaître les meilleurs outils.

Audience SEO, je m'attends à beaucoup de toi pour ce mot. On veut vous entendre.

5 — Actionnable

Parlez-moi d'un mot qui en a dedans! Qui a de l'impulsion! Il est carrément injuste de ne pas disposer d'un adjectif aussi efficace en français. Exemple :

  • Voici la liste des 5 actionnables tips à instaurer dans votre marketing web.
  • Cette conférence était riche en actionnables insights. (Combiné, c'est encore meilleur!)

Si vous êtes tenté par le mot « applicable », essayez-le dans une phrase pour constater comment il est turn-off.

http://www.reactiongifs.com/r/no-baby-no-gif.gif

6 — Data-driven

Si vous êtes moindrement en contact avec des outils de mesure, l'expression data-driven vous est indispensable. Elle se place partout et crédibilise votre discours.

Est-ce que orienté/influencé/propulsé/soutenu par des données nous interpelle? Encore une fois, on voit bien qu’en le disant, l’effet n’est plus là.

7 – Gamification

Je te vois arriver avec ton dictionnaire. En effet, il y a bien le mot « ludification » qui a été créé. Le voici en action :

  • Il manque clairement de ludification dans cette application mobile.
  • Pour agrémenter vos présences dans les médias sociaux, nous avons pensé vous proposer des éléments de ludification.

La démonstration est claire : le mot est tout simplement inutilisable dans le quotidien. Trop malaisant.

8 – Game changer

Encore une expression qui rehausse le niveau d’une phrase. C’est vif, ça pique la curiosité. Quoi! Un game changer! C’est qui? Il faut agir!

Nos options pour cette expression :

  • Qui est ce nouveau venu troublant notre position dans les SERP?
  • Quel est ce joueur qui change la donne dans notre industrie?

Voyez comment ça ne passe pas bien du tout. Ça bloque. Ça fait presque mal.

Il faut d'autres options. On attend vos idées.

bored animated GIF

Au terme de cette liste qui pourrait s’allonger (disruptive technology, user pattern, key takeaways, how-to, etc.), je vous laisse la parole chers collègues, collaborateurs, amis, lecteurs. Donnez-nous vos idées pour remédier à ces lacunes.

Les attentes sont hautes. On compte sur vos suggestions!

 M'abonner au Point de Repère

Chaque mois, soyez au fait des trouvailles, des bonnes pratiques et de nos nouvelles avec l’infolettre d’Adviso. À tout moment, il vous sera possible de vous désabonner. Politique de confidentialité.

Si vous préférez, écrivez-nous à

conseil@adviso.ca

Ou téléphonez-nous directement au

514 598 1881

Merci de votre demande!

Vous recevrez une réponse de notre part sous peu.

×

Une erreur est survenue

S’il vous plaît nous contacter directement par courriel à l’adresse conseil@adviso.ca ou par téléphone au 514-598-1881. Merci !

×

 

COMMENTAIRES

  1. Etienne Chabot

    Belle liste! Effectivement, il faudrait que les gens de la police de la langue de l’OQLF se penchent là dessus afin de trouver des vraies bonnes traductions françaises pour ces termes. Blague à part, les linguistes semblent avoir ont tout donné pour créer « courriel » qui est vraiment très bon mais pour les autres termes, c’est plutôt décevant mis à part « infonuagique » qui sonne bien mais qui me semble peu utilisé par les geeks. Au fait comment se traduit « monetization », « monetize » ?

    Répondre
  2. Nicolas

    Je m’essaie…

    Insight = Information pertinente
    One-pager = Résumé d’une page
    Cheat sheet = Feuille résumé
    Outreach = Activité de rapprochement ou activité de sensibilisation

    Répondre
  3. Marie-Geneviève

    Pour « cheat sheet », j’utilise « aide-mémoire »…. pour les autres, je devrai me creuser les méninges un peu, mais je n’ai pas le temps ce matin. Je me suis butée à « data-driven », mais je n’ai pu trouver mieux que « basé sur les données ». Dans mon contexte, c’était bien, mais ce n’est pas toujours le cas.

    Répondre
  4. Mathieu

    Voilà mes propos:

    Cheat sheet : Pense-Bête
    Actionnables : Prêt à l’emploi
    Game Changer : Trublion (Par exemple le FAI Free en France : le Trublion du net, l est venu tout cassé avec ces offres

    Pour les autres c’est quand même difficile de s’en dét

    Répondre
  5. Samuel

    @Nicolas Je vote pour activités de sensibilisation pour la traduction de outreach, ou encore Initiatives de sensibilisation!

    Répondre
  6. Renoir Boulanger

    Pas que je n’aime pas notre langue, mais quand même. Les chinois, brésiliens, et japonais que je connais utilisent les termes anglos; même dans leur propre langue. Essaie d’expliquer pourquoi nous appelons un ‘tag’, une balise, ou un Cédérom. Ne va-t’on pas trop loin?

    Insight = Vue d’ensemble
    One-pager = Microsite, une page
    Cheatsheet = Page de notes

    Répondre
  7. Martin Corriveau

    Ce sont effectivement des mots difficiles à traduire en gardant tout l’essence de l’anglais, en restant fidèle au sens. Dans ces cas-là la ligne est mince entre traduire et trahir. Selon mon professeur de linguistique la langue est une institution du peuple, j’en comprends qu’elle est utilisée, comprise et donc adaptée par le peuple. Par conséquent elle en vient à être modifié par l’usage qu’on en fait. L’usage généralisé finit par devenir règle officielle: if you can’t beat them join them!
    Y a un peu comme 2 forces qui s’opposent et qui finissent un jour par s’entendre: l’intégriste de la langue qui voit comme une offense de ne pas trouver de traduction en français et le peuple qui veut juste comprendre et se faire comprendre.
    À mon avis une langue qui se rajoute des mots, se transforme et s’adapte est une langue encore vivante et qui a des chances de le rester.
    Termium est un outil de traduction qui répertorie les mots et expressions traduites par les fonctionnaires dans leurs publications, ce n’est pas un dictionnaire, ce n’est pas une encyclopédie, l’office de la langue française n’en a pas officialisé les traductions! Mais c’est ce qu’on pourrait appeler un répertoire d’usage de la langue.
    Le multidictionnaire de la langue française est un autre outil à utiliser dans des cas où la confusion est facile parceque le multidictionnaire joue justement dans la ligne mince entre l’usage, l’officiel, le toléré. Je doute que le Multidictionnaire contiennent beaucoup de terme informatique mais peut-être quelque bonnes pistes.
    Je traduirais one-page par « résumé ».
    Cheat sheet par « liste de mots-clés » ou « aide-mémoire »
    Insights par « idées-clés »
    Les mots-clés sont importants dans la compréhension de texte.

    C’est agréable de réfléchir là-dessus.
    Bonne réflexion. 🙂

    Répondre
  8. Martin Corriveau

    Dans des cas comme ceux-là la ligne est mince entre traduire et trahir.
    C’est difficile de traduire sans perdre l’essence du mot en anglais.
    Certains outils existent et peuvent aider comme le Multidictionnaire de la Langue française et Termium (sur internet). Termium est une liste de termes traduits par des fonctionnaires fédéraux.
    Un prof de linguistique disait que la langue est une institution appartenant au peuple. Elle est donc modifié par l’usage qu’il en fait. Un terme finit par passer dans l’usage à force d’être accepté et utilisé: if you can’t beat them, join them!
    Une langue vivante est une langue qui s’adapte.
    Je traduirais insight par « idée clé », one-pager par « résumé », cheat sheet par « liste de mots-clé ».

    Répondre
  9. charles

    Pour moi Cheat sheet = Antisèche. Car c’est souvent un feuille me permettant d’avoir sur 1 page tout ce dont j’ai besoin (cf Cheat sheet html ou css qui résume les éléments…)

    Répondre
  10. Saber Triki

    Bon pouvez ajouter à votre liste le mot  »disruptive » qui ma créé pas mal de tourmentes en fin de semaine. Ceci dit, le mot perturbateur est plus perturbateur que facilitateur dans le contexte hipsterisé dans lequel on en fait plus usage ces derniers temps …

    Répondre

Laisser un commentaire

XHTML: Balises autorisées <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>