Youtube s’installe dans l’interface Adwords

par
   

L’onglet Youtube dans Adwords était en beta depuis quelques mois, et nous avons eu la chance de l’essayer.  Voici brièvement ce que nous en pensons.

L’un des avantages certains est qu’il est maintenant possible de créer des campagnes intégrées et d’utiliser les ressources d’Adwords dans Youtube et vice versa. Les avantages du GDN (Google Dispaly network), soit le ciblage selon les intérêts, la démographie,  les thèmes des pages (topics), etc.,  sont maintenant disponibles également pour Youtube (voir le tableau explicatif au bas de cet article).

Parallèlement, le remarketing sur Youtube voit graduellement le jour. Il est désormais possible de recibler certains utilisateurs  selon leurs actions sur votre channel. Il s’agit, selon nous, de quelque chose de majeur, autant pour les utilisateurs que pour les résultats qu’ils obtiendront!  Youtube devient ainsi une plateforme publicitaire beaucoup plus nichée qu’avant.

Dans un même ordre d’idées, souvenez-vous qu’il se crée sur Youtube environ 6 millions d’espaces publicitaires par jour donc qu’il y a beaucoup d’espaces et de filons à exploiter pour peu de frais. (http://www.youtube.com/t/press_statistics)

Qu’en est-il des résultats?

Nous avons observé dans la majorité des cas des coûts par vue ridiculement bas. Ils coûtaient en général entre 0,08$ et 0,50$, dépendamment le ciblage utilisé. 

Nous notons que l’analyse devient plus facile grâce à l’amélioration de l’interface et des nouvelles métriques, comme le pourcentage du visionnement ou la segmentation selon les thèmes créés.

Cependant, il peut devenir plus complexe de faire le lien entre Youtube et Google Analytics. Même si la source de tracking « passe », les résultats ne sont pas présentés de façon optimale (voir image ci-bas).Les spécialistes GA auront un peu de travail de ce côté pour rendre le tout plus convivial.

 

Adwords et Youtube vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants

Le département d'achat média à la performance trouve que l’utilisation est en somme, plus facile, plus instinctive et plus efficace. Nous croyons que cela permettra de développer énormément le potentiel de Youtube. La question qui reste, jusqu’où s’étendra la démocratisation de l’utilisation d’une telle interface?

[Réponse de l’auteur gratuite  et fondé sur aucune étude scientifique: 20% des utilisateurs d’Adwords l'utiliseront dans la prochaine année, à vérifier dans 1 an.]

 

Résumé des façons de cibler  de la nouvelle interface :

Par Jean-Philippe Racine 

Il y existe quatre types de placements possibles sur lesquels on peut choisir une enchère unique (mode d’enchère qui régit le positionnement payant). Voici un tableau qui les résume bien :

 

Annonce In-search
 
  • Une annonce In-search apparait par-dessus les résultats de recherche YouTube
  • L’annonceur paie lorsque l’internaute décide de regarder la vidéo
Annonce In-Slate
 
  • Les annonces In-slate apparaissent avant les vidéos d’une durée supérieure à dix minutes. L’internaute choisit de regarder l'un des trois choix présentés s’il veut que sa vidéo principale ne soit pas interrompue
  • L’annonceur paie lorsque l’internaute décide de regarder la vidéo
Annonce In-Display
 
  • Une annonce In-Display apparait à droite en tant que suggestion lors du visionnement d’une vidéo
  • L’annonceur paie lorsque l’internaute décide de regarder la vidéo
Annonce In-Stream
 
  • Une annonce In-streams apparait avant la vidéo voulue. Après l’avoir visionné pendant cinq secondes, l’internaute a le choix de la regarder ou de passer directement à sa vidéo principale
  • L’annonceur paie uniquement lorsque l’annonce a été regardée pendant 30 secondes minimum ou, dans son intégralité si la vidéo est d’une durée inférieure

 

 

 

 

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

XHTML: Balises autorisées <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>