5 raisons pour lesquelles le calendrier éditorial est essentiel à une bonne gestion de communautés

par
   

Le calendrier éditorial est un outil très pratique (et puissant) pour simplifier la gestion de communauté. C'est un guide permettant de planifier ce qu'il sera publié sur vos différentes plateformes sociales ainsi que de prévoir les évènements majeurs qui auront un impact sur votre gestion de contenu.

On peut y retrouver :

  • Date
  • Publication
  • Lien
  • Image
  • Responsabilité
  • Thème
  • Notes
  • Réseau
  • Événements et campagnes

Ce à quoi il peut ressembler :


Plus qu'un simple fichier, c'est une méthode de travail. Il s'agit de se conditionner à réaliser du contenu d'avance, afin de ne jamais être pris de court ni de plus rien oublier.

Pour avoir une copie du calendrier éditorial montré ci-haut, rendez-vous sur ce lien : https://docs.google.com/spreadsheet/ccc?key=0Ap7toYQvK8BndFRUNjgwdnlobmtRYS15NTdTNjZaUVE&hl=en_US.

Voici les 5 raisons pour lesquelles celui-ci est pratique :

  • Ne plus jamais oublier les événements importants

Vous avez prévu pour quelques semaines en avance du contenu original à publier, mais vous oubliez comme toujours ces journées qui changent votre horaire comme le congé de la fête du Travail ou le 5e anniversaire de l'entreprise. Vous avez donc raté l'occasion de publier du contenu plus adapté tel que "Bonne fin de semaine de trois jours!" Étant donné leur fréquence dans l'année (1 fois), il serait important de ne pas les rater!

  • Ne plus jamais perdre la vue globale de la gestion de communauté

Cela permet de voir ce qui est publié à chaque jour et d'instaurer des thématiques à travers l'année, que ce soit des semaines associées à un thème ou des journées de la semaine thématiques.

  • Ne plus jamais manquer de sujets de conversations

Il faut se le dire, ce n'est pas tous les jours que nous avons le temps de publier un statut qui a de la valeur sur toutes nos entités sociales. C'est pourquoi il est important de prévoir quelques jours en avance pour ne jamais se retrouver sans contenu intéressant à communiquer. On peut également prévoir plusieurs publications intemporelles afin de pouvoir les utiliser lorsque l'inspiration ne sera plus là!

  • Ne plus laisser le gestionnaire de communauté en tant que seul porte-parole de la marque

En ouvrant le calendrier éditorial à plusieurs personnes de la même entreprise ou d'agences différentes, on favorise alors la collaboration entre les responsables des médias sociaux et toutes autres personnes qui auraient du contenu à communiquer. Par exemple, vous pouvez toujours relayer une nouvelle campagne organisée sur l'imprimé sur les médias sociaux. En intégrant les autres services au calendrier éditorial, cela permet de faire participer facilement les autres services qui s'y connaissent moins en médias sociaux.

  • Ne plus publier ces jeux de mots que vous trouvez si drôles, contrairement à la direction

Un calendrier éditorial permet aussi de faire approuver le contenu qui sera diffusé sur les médias sociaux. En effet, en le partageant à votre supérieur immédiat qui pourra alors approuver chaque communication en avance, on s'assure d'éviter de publier sans consentement. Cela peut-être aussi pour laisser la chance à un correcteur de valider chaque publication.

Il y a bien sûr beaucoup de précautions à prendre avec cette méthode. Il ne faut jamais oublier que la spontanéité est toujours de mise dans les médias sociaux où tout est si « en temps réel ». Si une nouvelle de l'actualité vous affecte et que sa mention serait intéressante pour vos réseaux, n'hésitez pas à déplacer les communications intemporelles pour laisser place au contenu à plus forte valeur.

Thoma.

COMMENTAIRES

  1. Audrey

    Le document est une bonne idée, mais pour ma part, la programmation s’arrête à la semaine, je suis incapable de prévoir davantage :). Et pour programmer vos publications quel outil utilisez-vous ?

    Répondre
  2. Daniel

    Excellent outil et excellents conseils pleins de bon sens.

    Merci pour ce partage d’une grande utilité !

    Répondre
    • Thoma

      Bonjour Mélanie, c’était simplement par habitude puisque je soumets habituellement mes documents à une correctrice au bureau depuis presque 2 ans. J’ai modifié pour « un correcteur » pour enlever toute ambiguïté.

      Répondre

Laisser un commentaire

XHTML: Balises autorisées <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>