Les « influenceurs » dans les médias sociaux… moins importants qu’on le pense !

par
   

faites moi confianceAvec les médias sociaux qui prennent de plus en plus de place dans nos vies de tous les jours, on en est venu à déclarer certaines personnes  comme étant "influentes". Ces soi-disant influenceurs dictent les règles et indiquent les tendances du moment. C'est eux qui sont censés vous dire ce qui est bon et ce qui n'est pas, notamment ils auraient même un certain pouvoir sur les masses. Pourtant, selon eMarketer c'est plutôt le contraire : Le type de personne qui serait le plus influent dans les médias sociaux serait la personne avec peu d'amis, mais avec des liens très forts.

En effet, selon un sondage effectué par Vocus et FutureWorks auprès de professionnels en marketing à travers le monde, demandant d'identifier le type d'influenceur qui aurait le plus d'effets mesurables sur les résultats, 57% des professionnels ont choisi comme type de personne : Ceux qui ont une poignée d'amis, mais qui ont des liens très serrés.

influenceurs médias sociaux

Par contre, une étude de eROI auprès de marketeurs américains, démontre que  25% de ceux-ci considèrent la portée du message ainsi que les influenceurs clés comme étant plus influents tandis que 65,5% considèrent la variation des abonnements/fans/amis. Il est évident que cette situation est largement due au fait qu'il est beaucoup plus facile de regarder la variation des métriques que d'essayer de mesurer la portée d'un message et l'influence de celui-ci sur ses récepteurs. Un élément qui devrait changer avec le temps grâce à la puissance des outils d'analyse qui augmente de plus en plus, visant ainsi à être capable de mesurer précisément la portée d'un message.

Il est certain que d'avoir un grand nombre d'abonnements ou d'amis peut signifier avoir plus d'influence. Il n'est pas prouvé toutefois qu'un chiffre magique existe pour signifier que vous êtes important ou influent. Il existe encore des moyens simples de frauder les chiffres pour paraître plus influent ou pour impressionner. Comme on dit souvent : c'est la qualité, et non la quantité qui compte!

Autre preuve que les influenceurs ont encore du chemin à faire : Selon une étude de myYearbook et Ketchum, effectuée en mai 2010, auprès d'adolescents américains, 52% de ceux-ci choisissaient leurs amis comme source d'informations de confiance. Les blogueurs et les célébrités ne représenteraient que 3 et 4%, respectivement. Cela porte réflexion quant à qui chercher à influencer lors de campagnes publicitaires.

source d'informations de confiance

Pourquoi ces méfiances? Dû aux spammers et aux nombreux exemples de fraude qui se sont produits en ligne , les utilisateurs se trouvent à être méfiants des sources en ligne et sont devenus sceptique face à tout ce qui se dit sur les médias sociaux. Même au niveau des blogues, il est de plus en plus commun de retrouver des blogueurs sponsorisés, qui sont supposés être indépendants, mais qui pourtant écrivent  des articles sur des produits en échange de cadeaux, d'argent ou d'autres services, sans toujours le mentionner.

Si vous vous demandez comment faire pour accentuer cette confiance entre votre réseau social et vos visiteurs, selon une étude effectuée aux États-Unis au mois de juillet 2010, par Invoke Solutions (montrée ci-dessous), vous devez ouvrir le dialogue aux bons et aux mauvais commentaires. De cette manière, vous serez en train de promouvoir la transparence et ferez preuve d'objectivité.

Inspirer la confiance dans les médias sociaux

Dans un article ultérieur, j'expliquerai quel canal de communication devrait être utilisé afin d'augmenter la confiance de l'utilisateur envers votre produit.

Thoma Daneau.

COMMENTAIRES

  1. Influenceurs by copaco - Pearltrees

    […] comme type de personne : Ceux qui ont une poignée d’amis, mais qui ont des liens très serrés. Les « influenceurs » dans les médias sociaux… moins importants qu’on le pense ! –  Adviso … home • contact • blog • fb • twitter to experience pearltrees […]

    Répondre

Laisser un commentaire

XHTML: Balises autorisées <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>