Que va t-il advenir de Flash?

par
   
flash10 La semaine dernière, Ars Technica a découvert par accident que le fait de ne pas installer la visionneuse Flash sur le nouveau MacBook Air de Apple augmente du tiers la durée de vie de la batterie. Cela démontre que Flash exige beaucoup de la part de votre ordinateur. C’est peut-être en partie pour cette raison que Apple ne souhaite plus le pré-installer sur ces Mac.

Prédiction : les sites qui utilisent Flash de façon importante auront pratiquement disparût d’ici 5 ans

Malgré le fait que la visionneuse Flash soit très répandue (elle serait installée sur environ 95% des ordinateurs de bureau), cette technologie pourrait bien disparaître d’ici 5 ans. Et 2011 sera le début du grand déclin. Voici pourquoi:

Le trafic mobile en forte hausse

La navigation sur les téléphones mobiles intelligents et les appareils membres de la famille iOS (iPhone, iPod, iPad) représente approximativement 6 % du trafic. Ce trafic mobile pourrait atteindre 50% en 2015.Or, l’écrasante majorité des téléphones mobiles n’ont pas Flash. Adobe a lancé une version de Flash pour mobile (Flash Lite), mais malheureusement celle-ci n’était pas l’équivalent de Flash 10, mais plutôt de Flash 4, ce qui complique la vie des développeurs. Android 2.x bénéficie quand à lui d'une version de Flash 10.

Le mobile, royaume des applications natives

Sur les appareils mobiles, Flash n’est pas vraiment utile parce que les applications natives prennent toute la place. À titre d’exemple, il existe maintenant autant de jeux pour l’iOS que pour toutes les autres plateformes de jeux portables réunies.

L’effet Apple

Dans une lettre ouverte, Steve Jobs (patron d’Apple), exprimait ses doutes sur la pertinente de Flash sur les appareils mobiles. Pour Apple, pas question de Flash sur l’iOS. Cette décision audacieuse empêche que Flash devienne un moyen universel de diffuser des applications sur ces appareils, comme c’est le cas sur le web.

À l’origine Flash a été conçu pour des manipulations par un pointeur de souris plutôt que par le toucher. Par conséquent, même si il est possible de visiter certains sites en Flash sur un téléphone mobile, ce n’est certainement pas l’idéal.

L’HTML 5 est arrivé

Les nouvelles fonctionnalités d’HTML 5 permettent de presque tout faire ce qu’il était possible en Flash. En fait, c’est plutôt le cocktail CSS 3, Javascript et HTML 5 qui permet de remplacer Flash.

Ce qui rendu Flash incontournable est probablement le visionnement de vidéos. C’est désormais possible sans Flash, et à cause de l’impulsion donnée par Apple, plus de 50% des vidéos disponibles seraient diffusées sans Flash.

Les animations très fluides restent l’un des derniers bastions de Flash, mais elles sont surtout utilisées pour les bannières publicitaires. Et cet avantage se rétrécit rapidement. Pour l’illustrer, quelqu’un a développé un jeu dont la moitié est en Flash et l’autre moitié en HTML 5. D’autre part, mon collègue Christophe, mentionnait récemment sur notre blogue que le site interactif d’Arcade Fire, The Wilderness Downtown, est entièrement réalisé en HTML 5.

Laissez tomber 20% de vos clients potentiels?

En 2011, la proportion de navigateurs (mobiles inclus) avec la visionneuse Flash devrait passer sous les 80%. À mon avis, c’est une raison suffisante d’éviter Flash entièrement.

Et qu’en pense Adobe?

Même Adobe semble résigné: il y a quelques jours, la firme effectuait une démonstration d’un  outil permettant de transformer une application Flash en HTML 5. Le lancement d’un tel outil n’est pas prévu pour tout de suite, mais Adobe souhaitait montrer aux développeurs que cela sera possible un jour.Adobe lançait aussi récemment le “Packager for iPhone”, un outil qui permet la création d’application native Flash pour l’iOS à la partir de l’outil de création Flash, une chose qui n’était pas permise par Apple il y a tout récemment.

En attendant la disparition des sites en Flash...

Par ailleurs, Skyfire a lancé une application pour l’iPhone qui permet de transformer les applications Flash les visionneuses vidéos Flash en version HTML. La transformation est effectuée sur les serveurs de la compagnie.

COMMENTAIRES

  1. Etienne Delagrave

    Ma phrase était peut-être trop longue, mais je ne prédisais pas des parts de marché de 50% pour Apple, loin de là, même si l’influence de cette compagnie est immense. C’est plutôt Jon von Tetzchner de ZDNet qui prédisait que la navigation pour mobile (toute plateforme confondues) va représenter 50% du trafic en 2015.

    Ma prédiction, c’est qu’à partir du moment on 20% des gens qui viennent sur votre site n’ont pas Flash, ça devient un impératif commercial de passer à une technologie plus universelle.

    Quand à Flash sur Android, je n’ai pas eu la chance de l’essayer personnellement, mais il semble que ça soit passablement désagréable à utiliser sur la tablette de Samsung : lent et saccadé semble-t-il.

    Répondre
  2. fgregoire

    Voici le genre d’analyse réalisé par quelqu’un qui possède à minima un ipod, probablement un macbook et qui vie certainement de la vente d’application iphone… La voix de son maitre !

    Estimer la part de marché future de Apple à 50%, une prédiction (possible !) que même Steve Jobs n’aurait pas osé !

    Flash est loin devant et pourrait se faire rattraper quelque part en 2020. Si la prédiction est de de dire que Flash disparaîtra un jour, je le confirme, Microsoft également, la planète aussi…

    Enfin, il est possible que Flash ne retrouve pas sa place sur les mobiles… Et alors, il sera toujours installé sur 95% des PC. Jusqu’à présent, les versions mobiles et fixes d’un site Internet ou d’une application cohabitent…

    Jusqu’à l’avènement final, la fin de l’histoire, lorsque Apple aura conquis 100% de part de marché… Gloire à Steve !

    Répondre
  3. Frederic Caron

    En fait, le standard HTML5 (W3C) n’est toujours pas terminé et donc loin d’être mis en application dans les différents navigateurs. De toute façon, ça ne règlera en rien la lecture de vidéo multiplateforme. Flash à gagner sa popularité grâce au fait qu’il peut rejoindre une grande majorité de gens et le HTML5 est loin d’être compétitif sur ce point. L’enjeu c’est qu’il existe plusieurs types de compression et chaque navigateur utilise son propre mixe de technologies pour lire les vidéos.

    Theora, vorbis, OGG ( open-source ) (Firefox, opera)
    H264, ACC, MP4 ( Apple ) (chrome, IOS)
    WebM, VP8, vorbis ( Google ) ( chrome, android, IE)

    Autrement dit, ce que ça change, c’est que puisque Apple a décidé de ne pas mettre Flash sur sa nouvelle plate-forme, nous aurons maintenant l’obligation de produire un nouveau format de compression pour distribuer les vidéos. C’est-a-dire, l’actuel standard .FLV ainsi qu’un « fallback » spécialement pour le IOS.

    Est-ce que ça veut dire que Flash est mort? Je ne pense pas, bien que Apple soit très certainement un gros joueur de l’industrie et que sa stratégie protectionnisme soit audacieuse, je ne suis pas convaincu que ce soit un argument suffisant pour sortir notre boule de cristal.

    Répondre
    • Etienne Delagrave

      Merci pour ton commentaire Frédéric. Effectivement, la multiplicité des codecs n’est pas l’idéal.

      À mon avis, ma la balance semble pencher pour le H264, même si dans les faits, c’est peut-être YouTube et Vimeo qui vont contourner ces problèmes pour nous.

      – YouTube HD est déjà dans ce format.
      – H264 est déjà nécessaire pour iOS.
      – H264 est déjà supporté dans Flash.
      – IE 9 a adopté le H264 (et seulement H264)
      – Chrome et Safari (Webkit) supporte le H264)

      Bref, il se reste que Firefox.

      Répondre
  4. Laurent

    Petit correction Étienne:

    J’ai aussi beaucoup rêvé à Skyfire 😉 , mais …

    Si tu regardes le « Need to know » dans le descriptif complet de l’app sur l’app store, cela dit bien que c’est seulement pour les vidéos flash:

    WHAT YOU NEED TO KNOW ABOUT SKYFIRE:

    » Flash VIDEOS are supported; Flash Games and Flash Apps are NOT supported.
    » We do NOT SUPPORT ALL WEB SITES that use Flash Video. We are working hard at it, with millions of videos already supported. But we cannot guarantee that your favorite site is already on the list.
    » For users outside USA: Your country’s TV website may not work in Skyfire.
    » Skyfire is NOT optimized for the iPad. Please be patient, we are already working on a ‘Skyfire for iPad’ version.

    Répondre
    • Etienne Delagrave

      Merci pour l’info Laurent. Je viens de modifier mon billet en conséquence. Sinon, je dois dire que je n’ai pas ressenti le besoin d’acheter l’application encore 😉

      Répondre
  5. photographe mariage

    Je pense aussi que flash est voué à disparaître. Pour l’instant c’est la seule techno qui permette de créer du contenu riche qui s’affiche correctement sur tous les navigateurs, mais les formats fermés et propriétaires disparaîtront quand des alternatives apparaîtront.

    Répondre
  6. Martin Vézina

    Je suis développeur Flash, mais j’intègre aussi souvent en classique, en choisissant la technologie qui convient le mieux au projet. En ce qui me concerne, que ce soit HTML5 (Canvas) ou Flash dans l’avenir, ça ne fera pas grand différence. Je ne maitrise pas encore Canvas, mais je l’apprendrai quand on sera rendus là. Je m’adapterai sans problème à la technologie qui me permettra de faire ce que le projet commande. Pour l’instant, c’est avec Flash que j’ai le plus de facilité à produire certains projets. Une chose que je ne ferai pas, c’est apprendre une technologie juste parce qu’elle est « trendy ». Si Canvas me permet d’aller plus loin que Flash, Canvas ce sera. On n’est pas encore rendus là, pour l’instant c’est Flash.

    Mon coeur cependant aurait, je l’avoue, de la difficulté à laisser tomber AS3 complètement. C’est un langage que j’apprécie plus que Javascript… je suis pas pire dans les deux, mais j’ai plus de fun à développer du AS3 que du JS. J’aime mieux les classes que les prototypes, kessé tu veux. Alors, si Flash permet d’exporter en HTML5, je serai heureux!

    Répondre
  7. Jean-Francois Monfette

    Personnellement, j’ai trouvé l’expérience de Wilderness Downtown innovatrice, mais pas super agréable. Je la classerait dans la catégorie : Un bon début, mais loin de ce que les créateurs habiles font actuellement avec le Flash.
    J’ai beaucoup plus hâte de voir disparaître IE6 que flash :)

    Répondre
  8. zedia.net

    Bon, bon, bon, je m’attendais a un peu plus d’Adviso, mais bon. Remettons un peu les pendules a l’heure.

    La version de Flash pour mobile est en fait Flash Player 10.1 (et non 4), elle est presentement disponible sur Android 2.2 et Windows mobile 7 et tres prochainement sur BalckBerry et WebOS (Palm). Elle est en fait deja disponible sur le PlayBook de BlackBerry.

    Au niveau des applications mobiles, Flash peut etre utilise pour creer celles-ci aussi bien sur iOS que sur Android.

    HTML5 ne sera termine qu’en 2020 et le W3C, createurs du HTML5, nous recommande de ne pas l’utiliser. http://www.infoworld.com/d/developer-world/w3c-hold-html5-in-websites-041.

    Ah! Wilderness downtown, champion du HTML5! Avez vous essaye de voir l’experience sur un iPad? ou sur un telephone Android? En effet, ce site en HTML5 ne fonctionne pas sur ces platformes.

    Pour finir, la prochaine version du player Flash inclura le Molehill API qui permettra l’utilisation de la carte graphique de l’ordinateur. Voici un petit apercu: http://www.youtube.com/watch?v=szaXvTsoeVs. Voila qui est excitant!

    Je suis certain d’avoir encore une job dans 10 ans
    Dominic Gelineau
    Programmeur Flash
    B-Reel New York

    Répondre

Laisser un commentaire

XHTML: Balises autorisées <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>